in ,

Suspension du staff de la Fecafoot par la CCA : Jean Bruno Tagne qualifie la contestation de Samuel Eto’o d’ « arnaque »

La Fecafoot a contesté la décision de la Chambre de conciliation et d’arbitrage, d’annuler le staff des Lions indomptables qu’elle vient de nommer.

Tagne Etoo
Jean Bruno Tagne et Samuel Eto'o-DR

Une nouvelle crise secoue le football camerounais. La Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) a suspendu le staff technique des Lions Indomptables, nommé par Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Cette décision est la résultante d’une requête de l’Association des clubs de football amateur du Cameroun (ACFAC) et de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC).

Eto’o réagit

La Fecafoot conteste vigoureusement cette décision. Dans une lettre adressée au président du CNOSC, Samuel Eto’o dénonce une instrumentalisation de la CCA et annonce son intention de saisir l’instance internationale.

Pour approfondir :   Eliminatoires CAN 2021 : Roger Mila très en colère après le match nul des lions indomptables

« Monsieur le président, il va falloir que chacun dans le rôle qu’il joue, soit face à ses responsabilités sur le risque de suspension que nous faisons courir à notre pays à la faveur d’intérêts cachés au mépris des textes pris par Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat », a écrit le président de la Fecafoot à celui du CNOSC. Le journaliste Jean Bruno Tagne ne mâche pas ses mots. Sur sa page Facebook, il qualifie la démarche de la Fecafoot  d' »arnaque ». « Quand on n’est pas d’accord avec une décision rendue par un organe juridictionnel, on fait appel. Toute autre démarche n’est qu’esbroufe, fumisterie et arnaque, » a-t-il martelé.

Pour approfondir :   Lutte contre le coronavirus au Cameroun : Le port obligatoire du cache-nez entre en vigueur ce 13 avril 

One Comment

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Moussa Jean Kalagan e1716374997306

Ennemis jurés, Kalagan à Fingon Tralala : « Je ne te dirai plus jamais bonjour »

Coco Emilia et Julia Samantha Edima

Cameroun : Soirée féérique entre Coco Emilia et Samantha Edima