in

La revue de presse camerounaise du vendredi 30 juin 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci de vous connecter à lebledparle.com ce matin pour lire votre revue de presse quotidienne. Comme tous les matins, nous vous décryptons ci-dessous, l’essentiel des informations parues dans les kiosques ce matin au Cameroun.

Les unes en kiosques
Les Unes en kiosque le 29 juin 2023

Commençons ce vendredi avec le journal Épervier d’Afric, qui nous renseigne que la PDG de la Royale des jeux du Cameroun, et la fondation Francis Ngannou se sont unis pour pour la promotion du MMA au Cameroun. Les deux entités ont inauguré un complexe sportif ultramoderne dédié à ce sport mardi dernier au quartier Denver, dans le cinquième arrondissement de Douala. « Cet édifice permettra le recrutement, l’encadrement, la formation et la préparation des jeunes Camerounais et étrangers à la pratique des Arts Martiaux Mixtes », peut-on lire.

Le journal La Méteo annonce que la Camwater va approvisionner le Port autonome de Kribi en eau potable au port. Selon le journal, le Directeur général de la Camwater, Blaise Moussa et celui du PAK, Patrice Melom, ont défini le cadre de coopération entre les deux entreprises.  Conformément aux missions de la Camwater, les deux parties entendent œuvrer ensemble pour améliorer l’approvisionnement en eau potable et l’assainissement liquide dans la zone portuaire de Kribi.

Quant au quotidien InfoMatin, la Fecafoot et la polyclinique St Christophe s’acheminent vers un partenariat en soins hospitaliers. Visitant le 29 juin à Yaoundé, le Centre hospitalier de référence, sur invitation du promoteur, Joël Kouemo, Conseiller du Premier ministre centrafricaine en matière d’investissement, le président de la fédération camerounaise de football, Samuel Eto’o Fils, a pu voir et toucher du doigt l’équipement de dernière génération dont dispose l’édifice privé.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du jeudi 4 novembre 2021

Application du nouveau Smig. Des sanctions en vue pour les entreprises retardataires. Le quotidien de L’ÉConomie fait constater que depuis la signature le 21 mars 2023 par le Premier ministre chef du gouvernement Joseph Dion Ngute du décret revalorisant le salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig), de nombreux patrons tardent à se conformer.

Il faut protéger Baba Danpullo. Selon l’hebdomadaire Télégramme News, « dans un univers où des créateurs de richesses font face à des interminables batailles de Leadership et de positionnement, certains citoyens sortent du lot. Ils inspirent, créent des emplois, participent au développement et au rayonnement du pays et méritent respect. C’est dans ce sillage que se trouve l’homme d’affaires et industriel Amadou Baba Danpullo. Traîné dans la boue par des lobbies obscures, il a réussi à forger sa personnalité par le travail, le don de soi et l’envie de faire mieux. Il est hors de question que ce digne fils du pays soit lynché comme c’est le cas ».

« Marché des transferts : les Camerounais si rares… » Le quotidien national Cameroon Tribune révèle que la trêve estivale dans les championnats de football s’annonce mouvementée seulement pour quelques joueurs comme André Onana, Karl Yoko Ekambi. Mais ce sont clairement des exceptions dans le contexte où les footballeurs camerounais, cadres de l’équipe nationale ou talents des championnats locaux, ne font pas courir les grands clubs. D’après le journal de Marie-Claire Nnana.

Pour approfondir :   Les enseignants de la FSJP de l’Université de Ngaoundéré en grève !

Chers abonnés, c’est sur cette information que nous vous quittons ce matin. Merci de continuer de nous faire confiance. Restez connecter à lebledparle.com vous ne rien rater de l’actualité camerounaise. À lundi pour une nouvelle édition de la revue de presse de la semaine.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bamboutos Vs Union de Douala

Coupe de la CAF : le Cameroun risque gros

Mireille Boblee

Côte d’ivoire : La veuve camerounaise de Boblee victime de rejet