in

La revue de presse camerounaise du vendredi 24 novembre 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci de recevoir une fois de plus chez vous ce matin, cette newsletter qui concentre l’essentiel de l’actualité aussi bien sur le plan national et qu’international ! Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, le décryptage des informations telles que parues dans la presse classique et digitale.

Revue de presse ce matin

Actualité politique

– Démocratie en Afrique : George Weah parle à Elecam. D’après La Voix des Jeunes, la récente élection présidentielle au Libéria a été marquée par la défaite du président sortant George Weah, qui a reconnu la victoire de son adversaire Joseph Boakai. Un geste élégant qui doit servir d’exemple à un pays comme le Cameroun, où les élections ont parfois été entachées d’irrégularités…

– Circulation des armes et munitions : Alerte rouge. Face aux menaces sécuritaires, les députés, membres de la Commission de la Défense nationale et de la sécurité de l’Assemblée nationale ont appelé hier à un renforcement des contrôles. C’était au cours d’une séance de travail avec des responsables du ministère de l’Administration territoriale. Cameroon Tribune en parle en ses pages 6 et 7 dans son édition en kiosque ce vendredi.

Actualité économique

– Accord de partenariat économique : 125 milliards FCFA de droits non-payés. Dans une tribune libre, la Team Europe au Cameroun (la Délégation de l’Union européenne et les ambassades d’Allemagne, de Belgique, d’Espagne, de France et d’Italie) fait le bilan de l’implémentation au Cameroun de l’Accord de Partenariat Économique (APE) sur la période 2016-2021. Quelles sont les cartes détenues par le Cameroun pour continuer à bénéficier de cet accord? Econews propose dans ses colonnes, un décryptage.

– Transport de l’électricité et délestages : La Sonatrel au banc des accusés. Selon La Voix du Consommateur, depuis le début de cette année, l’approvisionnement en énergie électrique est perturbé dans plusieurs localités du réseau interconnecté sud (RIS). En cause, la chute des pylônes des lignes de transport et la vétusté de plusieurs transformateurs. Les voix s’élèvent pour dénoncer cette situation qui pénalise les ménages et les entreprises. Georges Ngono, le leader du mouvement consumériste PAIES, exhorte le DG de la Sonatrel, Victor Mbeumi Nyankga à convoquer une séance de travail tripartite avec le distributeur ENEO et les associations des consommateurs..

Zones rurales : Rayons de lumière. Par ce titre, Mutations renseigne que 525 localités réparties dans cinq régions du Cameroun seront bientôt électrifiées grâce à un projet financé par la Banque mondiale, la Banque européenne d’investissement et l’Union européenne. Le ministre de l’Eau et de l’Énergie a procédé hier au lancement en présence du Mindef, du Minepat, du Minmap et du Dgsn. C’est à lire en page Page 7.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mercredi 15 février 2023

Forfaiture à l’Assemblée Nationale : Le Code miné. Dans les colonnes du quotidien L’Info à Chaud ce matin, Christian Ntimbane Bomo, Candidat déclaré à l’élection présidentielle, alerte: « La loi portant code minier qui est en train d’être adoptée en catimini au Parlement est plus importante que la loi des finances, les mines ayant le potentiel d’être la principale richesse du Cameroun. Tenez par exemple, la valeur de la mine de fer de Kribi qui ne rapportera que 420 milliards FCFA au Cameroun en 20 ans, est de 40 fois le budget actuel du Cameroun, soit plus de 200.000 milliards de francs CFA », peut-on lire.

Actualité sociale

– Manguier-Ngousso-Essos-Emombo-Soa : Les infrastructures routières de Yaoundé dans un piteux état. Les routes de la capitale et ses périphéries sont endommagées et plombe les activités des commerçants le trafic des automobilistes. La route principale de Soa Centre difficilement praticable. Zoom sur la voirie urbaine de Yaoundé en page 3 du journal Le Jour.

– Mode et design : Les visages de la relève. Tirée par la dynamique du Made in Cameroon et la multiplication des plateformes de visibilité et d’accompagnement, la filière connaît un engouement certain ces dernières années. Cameroon Tribune met en lumière de jeunes et talentueux créatifs dont le savoir-faire suscite l’intérêt et l’admiration ici et ailleurs.

Douala : Le bailleur réclame des souris mortes. Nathanaël M. a fini à la police avec son locataire Jean-Douglas S. mercredi dernier, suite à une empoignade au sujet des dépouilles de deux rongeurs que ce dernier venait de tuer chez lui au quartier Soboum. Les faits sont à découvrir dans les colonnes de Cameroon Tribune.

Actualité nationale sur le digital

– Cameroun : Wilfrid Midongo, directeur général de ProAssur. Le conseil d’administration de ProAssur, filiale de la compagnie d’assurance marocaine Wafa Assurance, a officialisé la nomination de Wilfrid Midongo au poste de directeur général de la société lors de sa dernière réunion tenue le 26 octobre 2023 à Douala (Cameroun). Le nouveau promu totalise une expérience de plus de 15 ans dans le secteur.  (financialafrik.com).

Pour approfondir :   Cameroun : "La’afal" de Charles Salé, vu par Edouard Elvis Bvouma du Grenier Littéraire

Cameroun : Derrière le bras de fer de l’Assemblée, l’ombre d’une guerre familiale. Bien que limogé par un arrêté le 9 novembre, Boukar Abdourahim, directeur de cabinet sortant du président de l’Assemblée nationale, refuse de laisser sa place à son successeur. (africaintelligence.fr)

– Port de Kribi : manœuvres autour de 10 000 tonnes de riz importées de la Chine et soupçonnées d’impropriété. L’affaire est révélée par une correspondance du préfet du département de l’Océan, unité administrative qui abrite le port en eau profonde de Kribi, dans la région du Sud du Cameroun. Adressée le 17 novembre 2023 au chef de poste de police sanitaire du port de Kribi, la lettre du préfet Nouhou Bello ne fait pas mystère de soupçons de complaisance dans l’autorisation donnée par le chef de poste de police sanitaire, pour la sortie sous palan (livraison directe à l’importateur depuis les cales du navire, NDLR) du port de Kribi d’une cargaison de 2 000 tonnes de riz importée depuis la Chine, et faisant partie d’une cargaison globale de 10 000 tonnes.. (investiraucameroun.com)

– Ce leader séparatiste revendique l’attaque de Bamenyam à l’Ouest Cameroun. Capo Daniels, le leader de l’Ambazonian People’s Rights Advocative Platform, a revendiqué l’attaque survenue à Bamenyam dans la région de l’Ouest du Cameroun le 21 novembre. Il justifie l’attaque comme une pression sur Paul Biya pour qu’il résolve la crise anglophone. Dans une vidéo de six minutes publiée sur Facebook, Capo Daniels déclare que les combattants séparatistes ont profité de la situation précaire dans la région en raison de l’échec du gouvernement et ont mené une opération réussie contre la présence militaire locale. Il considère cette attaque comme un message au gouvernement de Yaoundé. (Lebledparle.com)

C’est ici que prend fin cette revue de la presse nationale et internationale ce matin. Merci de l’avoir parcourue. À demain pour une nouvelle édition.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

separatistes amba boys

Ce leader séparatiste revendique l’attaque de Bamenyam à l’Ouest Cameroun

Andre Noel Essian

Assemblée nationale : André Noel Essian est le nouveau Secrétaire général