in

La revue de presse camerounaise du vendredi 14 juillet 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci de nous retrouver ici ce matin pour la dernière sortie de votre revue de presse quotidienne. Comme tous les matins, découvrez ci-dessous l’essentiel des informations parues dans les kiosques ce jour.

Le 13 juillet 2023
Le 13 juillet 2023

L’actualité au sein de la formation politique de Maurice Kamto, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) fait jaser la presse ce matin, notamment avec l’exclusion définitive de Michèle Ndoki. La Voix des Jeunes en kiosque qualifie ce parti politique de « contradiphobe ». Dans son explication, notre confrère indique que Michèle Ndoki, privée de toute défense, est exclue du parti dirigé par Maurice Kamto en raison de ses opinions.

La même actualité est racontée dans les colonnes de L’Info à Chaud. Le journal de Dellor Magellan Kamseu donne la parole à Benjamin Zebaze, chroniqueur, entrepreneur, qui affirme que « Me Ndoki va vite passer de la lumière à l’obscurité ». Pour ce dernier, Maurice Kamto « a bien fait d’exclure cette avocate qui a, comme d’autres avant elle, dans la plupart des partis de l’opposition, par son aventure personnelle, fragilisé un parti politique qui, quoi qu’on dise, est celui qui mobilise le plus dans notre pays ».

Le quotidien l’Économie est kiosque ce jour, annonce que la pression fiscale va s’accentuer en 2024 au Cameroun. À en croire le journal, les grandes orientations de la préparation du budget de l’État pour l’année prochaine ont été données le 13 juillet 2023 à Yaoundé par le ministre des Finances, Louis Paul Motaze. Selon le journal, un accent sera mis sur l’accroissement des recettes fiscales internes non-pétrolières.

Pour approfondir :   Samuel Eto'o offre 20 millions aux Lions U20, vainqueurs des jeux de la Francophonie

Cameroon Tribune parle d’Islam et paix au Cameroun et nous apprend ce matin que le Premier ministre chef du gouvernement Joseph Dion Ngute, a présidé hier au nom du chef de l’État, l’ouverture d’une conférence internationale qui plaide pour l’autonomisation de ces couches de la population pour impulser le développement. Les assises de deux jours regroupent les leaders religieux et chefs traditionnels, ainsi que les chefs de communautés censés jouer un rôle capital dans la dynamique recherchée.

Le journal Le Drapeau de Carole Tamba nous amène à Zoétélé dans la région du Sud où depuis plusieurs jours, le petit Maël Meyon Atouttou est porté disparu. Âgé seulement de 3 ans l’on est sans nouvelle de l’enfant depuis le 7 juillet 2023. Un fait qui selon notre confrère, « plonge tout le village de Meyila, près de Zoétélé, dans l’angoisse et la tristesse ». Sa mère dévastée et en état de choc, lance un appel au soutien de la communauté pour retrouver son fils… c’est à lire dans le journal.

Pour approfondir :   Tribune : De la banalisation du discours violent à la banalisation de la vie.

« Cameroun – Union européenne : Les 25 influenceurs », titre Mutations. Dans ce chapitre le journal indique que la délégation de l’Union européenne a présenté hier des jeunes camerounais sélectionnés dans le cadre du Youth Souding Board (YSB). Ils devront veiller à la prise en compte des préoccupations des jeunes dans les politiques et programmes locaux de l’Union européenne.

C’est ici que prend fin cette revue de la presse ce matin, chers abonnés. Merci d’avoir été avec nous durant toute la semaine. Prenons rendez-vous lundi pour une nouvelle édition de la revue de la presse.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

michele ndokiiiiiii

Siméon Roland Ekodo Mveng : « l’exclusion de Michèle Ndoki n’est pas politiquement correcte »

Meka Andre L

André Luther Méka propose à Michèle Ndoki de rejoindre le Rdpc