in

La revue de presse camerounaise du mardi 28 mars 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci de nous retrouver encore ici ce matin dans le cadre de notre revue de la presse matinale. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, la substance des informations disponibles en kiosque au Cameroun ce jour.

Les Unes 1

Commençons au Parlement ce matin. Nous apprenons de Cameroon Tribune les présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat camerounais, Cavayé Yeguié Djibril et Marcel Niat Njifenji, respectivement, ont été reconduits à leur poste lundi 27 mars 2023 pour un mandat d’un an à l’issue des élections pour la désignation des Chambres dont ils ont la charge. Le premier cité, aujourd’hui âgé de 83 ans, membre du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC, au pouvoir) et en poste depuis mars 1992, a recueilli 146 voix sur 159 votants et 13 bulletins nuls. Quant à Marcel Niat Njifenji, 88 ans, lui aussi cadre du RDPC et au perchoir depuis 2013, il était seul en lice et a rempilé par 84 voix sur 87 votants. Le patriarche de l’Ouest a été renouvelé dans ses fonctions ce 27 mars. Mais il pourrait céder sa place dans quelques jours. Le journal à capitaux publics fait le point ce matin.

On reste à l’Assemblée nationale avec l’opposition qui selon Mutations en kiosque, se bagarre pour le poste de questeur. Cabral Libii leader du PCRN et Joshua Osih du SDF sont à couteaux tirés. Les faits sont à lire dans les colonnes du journal d’Alain Boyomo.

Parlons du projet des péages automatiques que porte depuis plusieurs années, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi. Dans sa publication en kiosque ce jour, le journal Repères explique que depuis le 10 décembre 2020, ce projet dont la livraison était annoncée pour 2022 avance à pas de tortue. Sept des 14 stations devant être livrées en septembre prochain affichent selon le nouveau planning d’achèvement des Travaux, un taux de réalisation de 64,3%. Des doutes et incertitudes à lire dans le journal de Régine Touna.

La Guinée équatoriale confirme huit nouveaux cas de Marburg, portant à neuf le nombre de cas confirmés depuis que l’épidémie de fièvre hémorragique virale a été déclarée le 13 février dernier dans ce pays d’Afrique centrale. Échos Santé en kiosque en parle avec des détails dans son numéro du jour. « Les nouveaux cas ont été confirmés à la suite de l’analyse en laboratoire d’échantillons supplémentaires. Les nouveaux cas ont été signalés dans les provinces de Kie Ntem, à l’est, de Littoral, à l’ouest du pays, et de Centro Sur, qui ont toutes des frontières internationales avec le Cameroun et le Gabon », peut-on lire. Les zones où des cas ont été signalés sont distantes d’environ 150 kilomètres les unes des autres, ce qui laisse supposer une transmission plus large du virus. À ce jour, on dénombre 20 cas probables et 20 décès, apprend-on.

Le quotidien l’Economie en kiosque ce matin parle de l’inflation dans la zone Cemac. Le journal nous fait savoir que selon les données de la Beac, l’inflation pourra atteindre 6,4% à fin 2023 dans cet espace commun. Des mesures pour contenir cet état de fait prise par Abbas Tolli sont à lire dans le journal

Merci chers abonnés, de votre confiance renouvelée. À demain pour une nouvelle sortie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Niat Marcel senat

Sénat : Marcel Nyat Njifendji réélu président

Marcel Niat Njifenji au Cameroun

Jean Crépin Nyamsi : « Cette réélection est vraiment une punition pour le Président Niat »