in

La revue de presse camerounaise du jeudi 26 octobre 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci de recevoir une fois de plus chez vous, cette newsletter qui concentre l’essentiel de l’actualité nationale et internationale du jour ! Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, la substance de l’actualité en kiosque.

lES Unes en kiosques

Ndenge Godden Zama, présente sa feuille de route, pour un nouveau Social Democratic Front. Candidat à la succession du Chairman, l’homme d’afdaires croit dur comme fer qu’un nouveau SDF dépouillé des divisions et dissensions est possible. Que propose-t-il ? La réponse à découvrir dans les pages 6 et 7 du quotidien Le Messager.

Les notaires ouvrent le dossier des Conflits successoraux, indique Cameroon Tribune en pied de Une. Selon notre confrère, cette problématique est au centre du 32e congrès africain ouvert hier à Yaoundé par le ministre délégué auprès du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Jean de Dieu Momo. « Il sera question pour les participants de 18 pays, de proposer des solutions pratiques pour relever les défis de la succession et surmonter les problèmes de façon efficace et concrète », apprend-on.

Mutations parle lui aussi de la même information, et titre « succession : les volontés des notaires ». Suivant les explications du journal paru ce matin, les litiges liés à la succession en Afrique sont au cœur des échanges depuis d’hier à Yaoundé, la capitale camerounaise.

Le traitement du cancer se modernise au Cameroun. L’annonce est du journal Le Jour, qui explique dans la foulée qu’avec les dernières techniques de radiation, l’accès aux soins à un coup moindre qu’à l’étranger est possible au centre d’oncologie camerounais à Bekoko dans le littoral.

À Toubouro dans la région de l’Extrême-Nord, L’œil du Sahel nous fait savoir qu’en seulement 24 heures, 50 personnes ont été enlevées par des individus non identifiés.

L’Info à Chaud alerte sur des Camerounais qui seraient en détresse en Turquie. Dans une vidéo devenue virale sur la toile, indique le journal, « les immigrants clandestins camerounais appellent à l’aide ».

Cameroon Tribune paru en kiosque ce matin, présente l’économie numérique comme étant « les clés de la modernité ». Dans son dossier spécial à lire de la page 11 à 19, le journal note que l’Agriculture, la communication, le commerce, la banque et les finances, etc., n’échappent plus aux prouesses du digital. « Au Cameroun, décideurs et autres acteurs de terrain mettent les bouchées doubles pour apprivoiser cet outil désormais incontournable pour le développement du pays ». C’est à lire dans le journal à capitaux publics.

Le Messager en kiosque ce matin, nous conduit dans le secteur extractif, notamment sur le site de l’exploitation du gisement de fer de Lobé à Kribi, dans la région du Sud. Alors que la mise en exploitation de cette réserve devrait procurer à l’État des revenus annuels estimés à 22,9 milliards de FCFA, la société Sinosteel Cam SA, filiale du géant minier chinois Sinosteel Corporation annonce le démarrage des travaux d’ici à décembre. C’est une information à retrouver en page 3 de Le Messager.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du jeudi 15 février 2024

« Rebranding Africa Forum 2023 : Julius Maada Bio présente les priorités de son 2ème mandat », c’est la grande Une du quotidien l’Économie de ce matin, qui nous apprend que réélu le 27 juin 2023, le Président de la République de Sierra Leone a pris une part active à la 9ème édition de cet évènement qui s’est déroulé du 20 au 21 octobre 2023 à Bruxelles en Belgique. Le « Governance Leadership Rebranding Africa Award » lui a été décerné.

Dans son dossier du jeudi, Défis Actuels se concentre sur les acquis de la nationalisation du port autonome Douala. « La reprise par le Cameroun de nombreux pans d’activités du Port Autonome de Douala (magasins cales, terminal à conteneurs, dragage, pesage, remorquage) a eu un impact décisif sur les performances de l’entreprise, induisant pour l’année 2022 un chiffre d’affaires de 131,5 milliards de FCFA, un résultat net de 16 milliards de F CFA et 11 milliards de F CFA d’impôts reversés », peut-on lire.

InfoMatin revient sur les actions en cours dans le cadre du lancement prochain de l’exploitation du gisement de fer de sus évoqué. « Achèvement des infrastructures routières menant aux différents sites, intensification des activités dans les chantiers, finalisation des décrets d’expropriation et d’indemnisation des populations délogées… Le gouvernement, à travers le ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, met les bouchées doubles, aux côtés des entreprises-partenaires, pour la réalisation effective de ces grands projets miniers, annoncés par le chef de l’État, Paul Biya, dans son discours à la nation, le 31 décembre 2022 », peut-on lire.

Marché Financier : 5 emprunts obligataires remboursés pour 795 milliards de Fcfa. Selon Le Financier d’Afrique qui en parle ce matin, le Cameroun vient de boucler sa 5ème dette obligataire obtenue en 2018 sur le marché financier, portant ainsi le montant des remboursements en capital des emprunts contractés depuis 2010 à cette importante somme.

LA REVUE DU WEB 

Pour son 41e anniversaire, le Renouveau se félicite du respect des engagements pris par Paul Biya le 6 novembre 1982. Le secrétaire général du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), au pouvoir, vient de signer une circulaire relative à la célébration du 41ème anniversaire de l’accession du président Paul Biya à la magistrature suprême. Accession au pouvoir placée le 6 novembre 1983 sous le signe du « Renouveau ». Les 40 ans + un du Renouveau donnent ainsi au RDPC l’occasion de célébrer les réalisations, mais également de faire le bilan des promesses tenues. Pour secrétaire général jean Nkuete, « le bilan sans être objectif valide les engagements pris par le président Paul Biya lors de sa prestation de serment, le 6 novembre 1982 ». (Stopblablacam).

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du jeudi 6 avril 2023

Huile de palme : la Socapalm engrange un bénéfice de 13,7 milliards à fin juin 2023, malgré la baisse de sa production. Au cours du premier semestre 2023, le résultat net après impôts de la Société camerounaise des palmeraies (Socapalm), spécialisée dans la production et la transformation d’huile de palme, est ressorti à 13,7 milliards de FCFA, en hausse de 15,6% par rapport aux 11,8 milliards de FCFA engrangés au 30 juin 2022. (Investir au Cameroun)

Richard Bona, invité d’honneur à la CAN 2024 en Côte d’Ivoire. À moins de trois mois du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des Nations 2024 en Côte d’Ivoire, le célèbre bassiste camerounais, Richard Bona, est annoncé comme un invité d’honneur de la compétition. (Le Bled Parle)

Cameroun : le néerlandais Damen décroche un contrat de fourniture de 2 remorqueurs au port de Douala. La Régie déléguée du remorquage, branche du Port autonome de Douala, et le constructeur naval néerlandais Damen Shipyards ont signé un contrat de montant 11 milliards FCFA portant sur la construction de 2 nouveaux remorqueurs ASD 2811, de 60 tonnes de capacité chacun. Le contrat inclut aussi la fourniture de pièces de rechange ainsi qu’un volet formation et assistance technique du personnel pour un an. (Agence Ecofin)

Yaoundé débouté de ses demandes contre la société Garoubé dans un conflit vieux de vingt ans. La justice française a confirmé le jugement de la cour d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale de Paris (CCI), qui condamnait le ministère des forêts et de la faune camerounais à verser 17,88 millions à la société Garoubé. (Africa Intelligence)

Cemac : La Centrafrique lève 10 milliards de FCFA sur le marché des titres. Le 11 octobre 2023, sous forme d’obligations du trésor assimilables (OTA), de maturité 6 ans et à un taux de remboursement de 7,5 %, la République Centrafricaine (RCA) a levé 10 milliards de FCFA sur le marché des titres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

C’est ici que prend fin cette revue de la presse nationale et internationale ce matin. Merci de l’avoir parcourue. À demain pour une nouvelle édition.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Telephone androide

Siméon Roland Ekodo Mveng : « La mise sur écoute téléphonique sont devenus des moyens de contrôle qui ne rassurent pas »

Cabral Libii Info tv

« Les décorations de la honte » : Cabral Libii critique les distinctions des personnels de la « Task Force »