in

La revue de presse camerounaise du jeudi 16 mars 2023

Très chers abonnés, heureux de vous retrouver ici ce matin dans le cadre de notre exercice quotidienne, la revue de la presse nationale. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations parues dans les kiosques ce matin au Cameroun.

lES UNES

Cameroon Tribune parle de la 15e session ordinaire de la conférence des chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) qu’accueille dès ce 17 mars, le Cameroun. Selon les informations de notre confrère dans son édition de ce matin, il s’agit d’une rencontre en présentiel qui devrait réunir autour du Camerounais Paul Biya, le président en exercice, ses cinq autres homologues qui ont tous confirmé leur participation effective. Il s’agit de Faustin Archange Touadéra de la Centrafrique, Dénis Sassou Nguesso du Congo, Ali Bongo Ondimba du Gabon, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo de la Guinée équatoriale et Idriss Mahamat Deby Itno du Tchad. Les détails à lire dans Cameroon Tribune en kiosque.

On parle avec Mutations, du calvaire que vivent des étudiants camerounais boursiers au Maroc. Selon le journal, un groupe d’étudiants de nationalité camerounaise a barricadé lundi dernier, l’entrée principale de l’ambassade du Cameroun au Maroc afin de réclamer 16 mois de bourse impayés par le gouvernement. Le récit de Mutations est à lire en page 3.

Le journal Afrik Environnement est aussi arrivé à notre rédaction. Il s’interesse ce matin à la gestion d’ordures dans la capitale politique camerounaise et constate que Thychlof, le nouvel opérateur sectoriel est « sur les traces d’Hysacam ». Selon le journal, les employés de cette nouvelle entreprise spécialisée dans la collecte d’ordures sont en grève depuis le 27 février dernier. Ces derniers bloquent l’accès de la décharge à tous les camions poubelles de la nouvelle société de collecte des ordures ménagères, qui opère dans la capitale depuis quelques mois, en partenariat avec la Communauté urbaine de Yaoundé (CUY). Et pour cause, ces ex-collaborateurs de Thychlof réclament la totalité des paiements de leurs dettes par la DG de cette entreprise, qui selon les grévistes, a utilisé leurs camions pendant plus de 2 ans, dans le cadre de son partenariat avec CUY sans payer la totalité de ses factures, avant la création de cette entreprise devenue directement partenaire de la CUY. C’est à lire dans Afrik Environnement.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du mardi 12 janvier 2021

Le journal de Boniface Tchuenkam, Le Financier d’Afrique égraine les obstacles à l’intégration sous régionale. D’après l’analyse de notre confrère, les menaces des groupes armés internes et transfrontaliers, le déficit de la libre circulation et l’irrégularité des sommets des chefs d’États sont autant de blocage à l’évolution de la sous-région.

Dans la nuit du 12 au 13 mars dernier, plusieurs véhicules ont été interceptés par des hommes armés non identifiés sur l’axe Douala-Yaoundé. Le mode opératoire de ces individus consistait à cibler un véhicule, lancer un projectile sur le pare-brise avant dudit véhicule, provoquant par ce moyen l’arrêt d’urgence ou un accident de la route, ensuite dépouiller les victimes de leurs biens. Plusieurs bus des compagnies de transport routier, voitures personnelles et camions ont subi la violence de cette horde de malfaiteurs. Le Journal Le Jour de ce jour revient sur le sujet ce matin et apporte plus d’éclairage.

Pour approfondir :   RDC : Le très puissant ministre des Finances Nicolas Kazadi sur la sellette

Pour le Trihebdomadaire Le Soir, le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji promet la rigueur absolue de la loi face aux bandits de grand chemin qui émergent sur cet axe. En mission d’urgence dans le département de la Sanaga Maritime sur très hautes instructions du chef de l’État, le ministre de l’administration territoriale a prôné la tolérance zéro pour les bandits de grand chemin qui sévissent sur la nationale n°3.

Très chers abonnés, c’est ici que prend fin cette édition de la revue de la presse ce matin. Merci d’avoir une fois de plus été des nôtres. À demain pour une nouvelle édition de la revue de la presse.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Onana Andre ITW

André Onana : « Nous sommes prêts à jouer contre tous les adversaires »

SDF CMR

[Tribune] Cameroun : Le changement de logiciel politique s’annonce au SDF