in

L’animateur camerounais, Yves de Mbella écarté de la présentation du Concours Miss Côte d’Ivoire

cropped Yves de mbella cover

Cette décision est contenue dans un communiqué qui a été rendu public le 31 aout 2021, par le Comité d’organisation de ce concours de beauté, soit un jour après le déclenchement de la polémique.

cropped Yves de mbella cover
Yves De Mbella (c) Droits réservés

L’indignation ne cesse de grandir en Côte D’ivoire, depuis la diffusion d’une séquence montrant un violeur « repenti », mimé une agression sexuelle sur les antennes de la NCI (La Nouvelle Chaine Ivoirienne), plus précisément dans le cadre du programme « La Télé D’ici Vacances ».

De nombreuses associations de défense des droits de femmes, des personnalités politiques ivoiriennes, ainsi que d’importantes figures de la scène culturelle de Cote D’Ivoire, ont unanimement condamné cette scène, qui pour eux, s’apparente à une apologie délibérée du viol.

Yves de Mbella, l’animateur de cette émission très courue, est également la cible de critiques acerbes. C’est qu’au-delà du choix questionnable de convier à ce programme de grande écoute un invité au passé aussi sulfureux, l’ancien animateur en service à la CRTV est également accusé de l’avoir incité à reproduire en direct ses fantasmes nauséabonds par le biais de sollicitations constantes, au mépris de la douloureuse expérience que cela peut représenter pour les victimes de viol

«Est-ce que tu peux nous montrer comment tu faisais tes viols? Viens avec moi, voilà une go, comment tu fais?», disait l’animateur à l’invité en lui présentant un mannequin. «Tu l’attaques de devant ou de derrière ? Va montrer comment tu fais. Tu touches son sexe ?». Et au violeur de répondre «oui», sous les applaudissements du public et le sourire narquois de l’animateur.

« La bévue de trop ! » Selon NCI qui a suspendu Yves de Mbella. Il a également été sanctionné par la Haute autorité de communication audiovisuelle, qui lui a infligé une suspension de 30 jours.

L’animateur n’a pas le droit d’apparaitre à la télévision, ni intervenir à la radio pendant cette période. Autre réaction de poids, celle de la multinationale MTN qui, en sa qualité de sponsor officiel du concours de beauté Miss Côte d’ivoire, a pesé de tout son poids pour l’évincer du rôle de présentateur de ce grand rendez-vous, qui lui avait été précédemment attribué.

« Le comité Miss Côte D’ivoire (COMICI) en pleins préparatifs de la finale nationale du concours Miss Côte D’Ivoire 2021, dont il a la charge, se désolidarise formellement de toute atteinte morale et à l’honorabilité des femmes. Ainsi, nous avons pris acte des faits graves dont un de ses prestataires s’est rendu responsable et avons pris toutes les dispositions nécessaires pour son remplacement en vue de garantir le plein succès de cette 25e édition », peut-on lire dans un communiqué du COMICI publié le 31 août 2021, quelques minutes après une réunion tenue avec les responsables de MTN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cameroun

Lutte contre le Coronavirus : Malachie Manaouda dément l’hypothèse d’une troisième vague au Cameroun

images usurpation

Usurpation d’identité : Un individu se faisant passer pour plusieurs hautes personnalités du pays aux mains de la police