in

Kana Bisseck à Mouelle Kombi : « toute tentative de déstabilisation du plan d’action d’Eto’o risquerait se retourner contre vous »

L’enseignant d’université a réagi ainsi à la correspondance du ministre des sports et de l’éducation physique adressée aux fédérations sportives, comme l’a constaté Lebledarle.com.

le pr narcisse mouelle kombi ministre des sports agre

Dans une lettre signée la semaine dernière, le patron des sports au Cameroun demande au président de l’Inter de Milan de mettre André Onana à disposition du Cameroun, lors des prochaines rencontres internationales. Après le communiqué au président de l’Inter de Milan, le ministre dans une lettre circulaire portant propositions de nominations des encadreurs techniques au sein des sélections nationales signée le 24 avril 2023, Narcisse Mouelle Kombi demande aux présidentes et présidents de fédérations sportives de déposer sans délais dans les services techniques de son département ministériel, des propositions de nomination des entraineurs et directeurs techniques nationaux assorties des curriculums vitae ainsi que les copies de diplômes de postulants.

Le football a besoin des hommes qui lui ont rendu service

En guise de réaction à cette lettre-circulaire, Jérémie Kana Bisseck pense que le Minsep doit rester à sa place. « Rassurez-vous que l’opinion publique suit de près ces manigances  et que le président Samuel Eto’o n’est ni dupe ni lâche. Il mènera toutes les actions et activités qui relèvent de sa compétence jusqu’à la fin de son mandat, lesquelles actions sont diversement appréciées par les nombreux fans du football. Rien n’arrêtera cette révolution copernicienne du football camerounais excellence Mr le ministre et  rassurez-vous que toute tentative de déstabilisation du plan d’action du président de la fecafoot risquerait se retourner contre vous », écrit le journaliste.

Pour approfondir :   Cameroun : Manaouda Malachie nomme les responsables des centres spécialisés à la prise en charge des cas de coronavirus

Lebledparle.com vous propose la réaction intégrale de Jérémie Kana Bisseck

Monsieur le ministre des sports et de l’éducation physique signataire de la circulaire sus visée,

Je voudrais sincèrement penser que  vous êtes  trop en retard par rapport à l’objet visé dans ce document, du moins en qui concerne la Fecafoot.

Le président Samuel Eto’o fils élu en décembre 2021 au cours d’une assemblée générale élective de la Fecafoot s’est mis au travail immédiatement d’abord avec la participation des lions indomptables à la CAN organisée sur nos terres, ensuite aux éliminatoires ayant conduit le Cameroun à la coupe du monde au Quatar  Tout au long de parcours, le président Samuel Eto’o fils a posé des actes et pris des décisions courageuses parmi lesquelles la nomination d’un camerounais à la tête de la sélection nationale les lions indomptables. Ainsi Rigobert song Bahanag a signé un contrat en bonne et due forme avec la Fecafoot en qualité de Sélectionneur Manager. Beaucoup d’autres responsables ont été nommés dans les autres sélections et ce travail trouve son couronnement avec la nomination d’un directeur technique national en la personne d’Engelbert Mbarga.

Monsieur le ministre, votre correspondance  adressée au président de l’Inter Milan contient des sous-entendus et des présupposés que traduisent d’ailleurs votre circulaire.

Rassurez-vous que l’opinion publique suit de près ces manigances  et que le président Samuel Eto’o n’est ni dupe ni lâche. Il mènera toutes les actions et activités qui relèvent de sa compétence jusqu’à la fin de son mandat, lesquelles actions sont diversement appréciées par les nombreux fans du football.

Rien n’arrêtera cette révolution copernicienne du football camerounais excellence Mr le ministre et  rassurez-vous que toute tentative de déstabilisation du plan d’action du président de la fecafoot risquerait se retourner contre vous.

Le football a besoin des hommes qui lui ont rendu service.

Les écoles et tribunaux ont besoin de l’éminent Pr Mouelle Kombi. Les couloirs du football ont besoin des Samuel Eto’o fils, Roger Milla, Michel Kaham j’en passe et comme disait le chef de l’état son excellence Monsieur Paul Biya je cite »  la politique aux politiciens…. l’école aux écoliers » je veux renchérir en disant le football aux footballeurs.

Que ma prise de parole sur cette tribune soit considérée comme un donner à voir et à penser.

Jérémie Kana Bisseck.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Franck Emmanuel Biya

Christian Bomo Ntimbane demande au Cabinet civil de communiquer sur l’affaire Savannah

Biya Franck Ngoh Ngoh

André Luther Méka : « Franck Biya n’est impliqué ni de près, ni de loin aux transactions de Savannah Energy »