in

Joseph Emmanuel Ateba : « Maurice Kamto n’attend pas que nous fassions la propagande de ses œuvres sociales »

Kamto Maurice Kumba

Le secrétaire national à la communication du MRC s’est exprimé le jeudi 26 novembre 2020 sur le soutien de Maurice Kamto à l’homme politique Abel Elimbi Lobé à travers une publication sur Facebook.


Kamto Maurice Kumba
Maurice Kamto – capture photo

Le patron de la communication du MRC confirme dans son texte qu’effectivement le président national du MRC a fait ce geste, étant entendu que certaines personnes ont laissé entendre que ce n’était pas vrai et que le destinataire du soutien aurait démenti.

Le communicateur du MRC dit qu’en principe il ne devrait pas avoir de propagande sur l’œuvre social du leader du MRC plutôt faire la promotion de l’idéale de justice, de liberté et de paix de l’actuel principal opposant au Cameroun. « Maurice Kamto n’attend pas que nous fassions la propagande de ses œuvres sociales mais que nous fassions la promotion de son idéal de Justice, De Liberté Et De Paix. Un geste humanitaire est un devoir de solidarité dont attend ni honneur ni gloire, c’est un acte désintéressé. De grâce, ne confondons pas Maurice Kamto à ceux dont on célèbre les dons des biens ne leurs appartenant pas. Respectons son humilité et sa discrétion. Prompt guérison à Elimby Lobe », écrit Joseph Emmanuel Ateba.

L’analyste politique Siméon Roland Ekodo Mveng  a aussi salué le geste de Maurice Kamto à l’endroit d’Elimbi Lobé. « Je salue le geste philanthropique et hautement symbolique de Maurice Kamto à l’endroit de son frère Élimbi. Le pardon et la générosité sont la marque des grands esprits. Prônons tous la réconciliation nationale et le dialogue », a-t-il déclaré sur Facebook le mercredi 25 novembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ambazonians

    Crise anglophone : 23 autres combattants séparatistes déposent les armes !

    Ngarbuuh

    Cameroun : Le procès des trois militaires accusés de massacre d’enfants à Ngarbuh s’ouvre le 17 décembre 2020