in

Cameroun : Maurice Kamto, Espoir Matomba, Mila Assouté et Franck Essi condamnent l’agression d’Elimbi Lobé

Cameroun : Maurice Kamto, Espoir Matomba, Mila Assouté et Franck Essi condamnent l’agression d’Elimbi Lobé

Le président national du MRC, le premier secrétaire du PURS, le président du RDMC et le SG du CPP se sont exprimés sur l’agression d’Abel Elimbi Lobè le dimanche 15 novembre 2020, alors qu’il se rendait à Yaoundé pour participer à une émission télévisée à Yaoundé.


Cameroun : Maurice Kamto, Espoir Matomba, Mila Assouté et Franck Essi condamnent l’agression d’Elimbi Lobé
Abel Elimbi Lobè – DR

Cette agression n’a pas laissé indifférent les acteurs politiques camerounais qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux pour condamner à l’unisson cet acte.

Le patron du MRC condamne l’agression, souhaite une guérison rapide et un retour à la vie normale. « J’apprends avec consternation la nouvelle de l’agression de Monsieur Elimbi Lobé à Douala ce jour. Je condamne cet acte dont ne devrait être victime aucun paisible citoyen. J’émets le vœu que les responsables de cet acte lâche soient retrouvés et que justice soit rendue. Je souhaite à Monsieur Elimbi Lobé un prompt rétablissement et un retour rapide à une vie normale », écrit le principal opposant sur Facebook.

Pierre Mila Assoute souhaite que les agresseurs soient arrêtés et qu’ils répondent de leurs actes. « Ferme condamnation de l’agression contre Abel Elimbi Lobe. Le RDMC et moi condamnons très farouchement l’agression physique à balle réelle et poignard selon nos sources, menée ce matin contre M. Abel Elimby Lobe par des malfrats. Ces individus doivent être retrouvés et répondre de leur forfait devant la justice. J’adresse mon soutien personnel à ce dynamique et très brillant acteur politique de la scène nationale et nous lui adressons notre affection pour un très prompt rétablissement. Cet acte grave peut manifestement cacher  une tentative  extrêmement dangereuse d’opposer  les communautés nationales. Les Camerounais sont priés d’éviter de tomber dans les pièges de telles provocations susceptibles de semer la confusion et de mettre sens dessus sens dessous la région du littoral ».  écrit le Pr Pierre Mila Assoute, Président du Rassemblement Démocratique pour la Modernité du Cameroun – RDMC.

Serge Espoir Matomba du PURS souhaite aussi justice soit rendue sur cette affaire et tire les conséquences politiques de cette agression.

« Prompt rétablissement à M. Elimbi Lobe. Je condamne fermement la lâche agression dont a été victime monsieur Elimbi Lobe  très tôt ce matin. Tout engagement politique qui s’inscrit dans les règles de la démocratie doit être respecté et ne saurait faire l’objet de violences. A cette étape de l’enquête, nous ne savons pas si c’est l’engagement public  de M. Elimbi Lobe qui est la cause de l’agression mais la surexposition dont il est victime sur les réseaux sociaux pourrait être de nature à mettre en danger son intégrité physique. Ceux qui sèment la haine via internet pourraient être comptables de la violence et devraient récolter les fruits judiciaires de la persécution qu’ils répandent sur la toile. J’en appelle depuis des mois à un débat apaisé et responsable duquel sortira renforcée la démocratie camerounaise. En attendant, le Purs par ma voix, souhaite un prompt rétablissement à notre compatriote », écrit le grand conseiller à la Mairie de ville de Douala.

Le SG du CPP tout en souhaitant une bonne guérison à l’ancien militant du SDF interpelle la gouvernance sur les aspects sécuritaires. « Nous déplorons cette montée de l’insécurité et de la violence dans notre pays. Personne n’est à l’abri. Nos efforts pour apaiser ce pays et améliorer sa gouvernance doivent être poursuivis avec plus d’engagement et de persévérance. A Mr Abel Elimby Lobe, qui vient d’être l’objet d’une agression sauvage, nous tenons à exprimer notre solidarité. Nous lui souhaitons beaucoup de force et de courage dans ces moments difficiles mais surtout, un prompt rétablissement ». écrit Franck Essi, 15 novembre 2020 sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Avocats_Douala.JPG

    Échauffourées au TPI de Bonajo : L’Ordre des avocats accusé de « combines, dilatoire » et « partialité »

    Ange Michel Angouing : « Les Magistrats et Avocats sont les pieds d'un même tabouret au service de la justice »

    Ange Michel Angouing : « Les Magistrats et Avocats sont les pieds d’un même tabouret au service de la justice »