in

Jean Crépin Nyamsi répond à Fousseni Diawara : « Le Cameroun demeure une nation de football craintive dans le monde »

Le Dr. Jean Crépin Soter Nyamsi a répondu aux commentaires de Fousseni Diawara concernant la qualification des Lions Indomptables du Cameroun pour la CAN 2023.

Diawarra Canal
Fousseni Diawara Consultant Canal + - capture vidéo Lebledparle

Le Cameroun ne fait plus peur

Fousseni Diawara dans l’émission LES GRANDES BOUCHES sur Canal + sports est revenu sur la qualification des lions indomptables face Burundi pour la Can 2023 en Côte d’Ivoire. Il estime que le pays de Roger Miller ne fait plus peur. « Aujourd’hui, le Cameroun ne fait ne fait plus peur ! Malgré leur qualification, les Lions Indomptables n’ont pas convaincu », a déclaré le consultant.

Réaction de Jean Crépin Nyamsi

Jean Crépin Soter Nyamsi a critiqué l’analyse de Diawara en la qualifiant de piètre, notamment en ce qui concerne la performance de l’équipe camerounaise. Il a souligné que dans le football africain, les équipes moins renommées se surpassent souvent lorsqu’elles jouent contre des équipes plus fortes, ce qui ne signifie pas nécessairement que l’équipe plus forte est faible. Il a également noté que les matchs de football varient et que le Cameroun reste une nation de football respectée dans le monde. Enfin, il a exprimé sa confiance dans les Lions Indomptables pour la CAN 2023 et a déploré les critiques négatives de certains partisans.

Lebledparle.com vous propose le texte intégral

Pour approfondir :   Jean Bruno Tagne : « Samuel Eto'o avait besoin de mon image pour polir la sienne »

Piètre analyse et il se dit consultant. Quand le Cameroun gagne le Brésil, c’est que les brésiliens ont aligné une équipe B. Donc pour vous, le Brésil fait toujours peur?

Il faut connaître l’histoire du football africain avant de répondre à une invitation TV.

Comme le Losotho a failli battre la Côte d’Ivoire en match amical, la Côte d’Ivoire ne fait plus peur n’est-ce ?

Cher journaliste, il faut savoir qu’en Afrique, dès qu’une petite équipe rencontre une mastodonte, elle se donne pour attirer les caméras et les recruteurs qui observent. C’est l’occasion pour les joueurs de montrer de quoi ils sont capables.

Rien avoir avec la faiblesse d’une équipe. Le petit poucet se surpasse et va chercher au-delà de son rendement habituel. C’est la magie du football moderne.

L’Italie n’a pas joué la Coupe du monde, ça veut juste dire que cette équipe ne fait plus peur n’est-ce pas?

l’Allemagne a été éliminé au premier tour de la coupe du monde. L’équipe ne fait plus peur n’est-ce pas ?

Pour approfondir :   Les conseils du journaliste Anthony Pla à Rigobert Song après la victoire du Cameroun face à l'Algérie

Toujours des africains pour faire des analyses puériles et stériles. Ils veulent parfois chercher à plaire et convaincre qui, je ne sais pas moi.

Il faut ajouter à mon analyse, le nouveau phénomène des talibans hiboutiques qui a vu le jour depuis l’élection de Samuel Eto’o  à la Présidence de la Fécafoot. Ils font tout pour discréditer leur pays pour des raisons inexplicables et inexpliquées.

Les matchs ne se ressemblent pas et ne se ressembleront jamais. Le Cameroun reste et demeure une nation de football craintive dans le monde.

Nous irons en Côte d’Ivoire avec un objectif, ajouter une sixième étoile sur notre beau maillot.

Dr Jean Crépin Soter Nyamsi

Supporter des lions indomptables du Cameroun

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Celestin Bedzigui lettre Paul Biya 1

Célestin Bedzigui : « Au Cameroun, le gouvernement polarise toute son énergie à obéir aux oukases du FMI »

Etoo Song

[Tribune] Pourquoi tant de haine?