in

Guibai Gatama rejette la violence au nom du football au Cameroun

Guibai Gatama a exprimé son opposition à la violence dans le contexte du football via sa page Facebook. Il souligne que toute forme d’incitation à la violence doit être condamnée et appelle à la responsabilité et au recours aux instances appropriées pour résoudre les différends. Gatama aborde également les menaces qu’il a reçues en relation avec le football, mais affirme qu’il restera déterminé dans son combat pour le respect des règles et la bonne gouvernance du sport.

Guibail

Un Plaidoyer Contre la Violence

Le jeudi 24 août 2023, Guibai Gatama a utilisé les réseaux sociaux pour partager un plaidoyer contre la violence au sein du football. Il insiste sur le fait que même une incitation déguisée à la violence doit être fermement rejetée par tous les acteurs du sport. Gatama encourage le dialogue responsable et souligne l’importance de recourir à la conciliation ou à l’arbitrage lorsque des désaccords surviennent. « Non à la violence au nom du football ! L’incitation, même déguisée, à la violence doit être fermement condamnée par tous les acteurs du football. Continuons de débattre en toute responsabilité et au besoin, si on n’est pas d’accord, requérons la conciliation ou l’arbitrage des instances appropriées. Mais de grâce, ne réglons pas nos différends par la violence, qu’elle soit réelle ou symbolique ! », écrit l’acteur sportif.

Réponse aux Menaces

Gatama mentionne avoir reçu des menaces, certaines sérieuses, avant et après la sentence du Tribunal arbitral du sport (TAS) concernant des affaires liées au football. Il attribue ces menaces à l’émotion et à la passion suscitées par le sport. Malgré ces défis, il affirme qu’il ne se laissera ni intimider ni réduire au silence. « Suis-je inquiet ? Pas vraiment. Je dois néanmoins relever qu’avant et après la sentence du TAS, j’ai reçu de nombreuses menaces, parfois sérieuses, que je continue de ranger sur le compte de l’émotion et de la passion que suscite le football », ajoute le membre réhabilité du comité exécutif de la Fecafoot.

Pour approfondir :   André Onana regrette-t-il son départ de l'Inter? Le gardien s'est prononcé lors d'une visite en Italie

Engagement envers la Justice et la Bonne Gouvernance

L’auteur exprime sa foi en Dieu, en la justice et en son combat pour le respect des textes et la bonne gouvernance dans le football. Gatama souligne qu’il poursuit son engagement en faveur du respect des règles et de la transparence dans le sport, indépendamment de toute intimidation. Il fait également allusion à Samuel Eto’o, une personnalité influente du football, tout en réaffirmant sa détermination à agir conformément à ses convictions. « Mais qu’il soit clair que je ne me laisserai ni intimidé ni embastillé. Aussi puissant que puisse être le président Eto’o, homme aux bras longs de jour comme de nuit, il me reste la foi en Dieu, en la justice et au noble combat mené pour le respect des textes et la bonne gouvernance dans le football », poursuit le journaliste et directeur de publication de l’œil du Sahel.

Pour approfondir :   La nouvelle ambassadrice du Cameroun aux Pays-Bas a pris fonction

Les déclarations de Guibai Gatama reflètent son engagement pour un football pacifique et respectueux des règles. Son appel à la non-violence et à la résolution des différends par des moyens appropriés reflète sa vision d’un environnement sportif sain et éthique. Sa détermination à maintenir sa position malgré les menaces souligne son engagement envers la justice et la bonne gouvernance dans le monde du football au Cameroun.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ateba Emmanuel Joseph Canal 2

Joseph Emmanuel Ateba : « S’inscrire sur une liste électorale est un devoir et voter est un choix »

kAMTO

MRC : Le bilan de Maurice KAMTO vue par Joseph Emmanuel Ateba