in

Fomekong Moko Leonel : « Je serais la courroie de transmission des aspirations des populations du département des bamboutos au niveau de la région »

Fomekong ML

Les premiers conseillers régionaux du Cameroun élus le 06 décembre 2020 ont pris officiellement fonction le vendredi 22 janvier 2021. A l’occasion de leur entrée en fonction, Lebledparle.com est allé à la rencontre de  Fomekong Moko Leonel, jeune conseiller régional du département de Bamboutos, dans la région de l’Ouest. Celui qui est le plus jeune conseiller régional de la région du soleil couchant présente aux camerounais sa feuille de route pour cette mandature. Le président du conseil national de la Jeunesse du Cameroun (CNJC), antenne communal de Mbouda, par ailleurs enseignant de philosophie dit qu’il sera pendant ces cinq années le porte-parole des aspirations du peuple de la région de l’Ouest en général et du peuple du département de Bamboutos en particulier.


Fomekong ML
Fomekong Moko Leonel – DR

Lebledparle.com : Quel est le sentiment après votre élection comme conseiller régional et votre en fonction ?

Fomekong Moko Leonel : Merci monsieur le journaliste. C’est surtout un sentiment de joie, de responsabilité et de gratitude qui m’animent après mon élection au conseil régional de l’ouest. Surtout, ma gratitude s’en va à mon parti qui m’a donné cette confiance et à tous ceux qui m’ont encouragé pendant tout le processus. Aussi nous nous sentons investi d’une lourde mission au moment où tous les regards seront tournés sur l’efficacité réel de la décentralisation dans l’amélioration des conditions de vie des populations.

Pour approfondir :   Enow Ngachu réagit à la nomination de Paul Biya : « Je suis vraiment surpris »

Lebledparle.com : Qu’est-ce que vous allez faire en tant que conseiller régional pendant ce mandat ?

Fomekong Moko Leonel : Merci pour cette question. Mais que dirais-je si ce n’est dire que mon engagement à toujours été de faire entendre la voix des populations. Ainsi dans notre cas d’espèce l’urgence sera d’être la courroie de transmission des aspirations et des besoins des populations du département des bamboutos au niveau de la région. Vous savez que le chef de l’État mise fort sur la décentralisation et en tant que conseiller, notre mission sera donc de porter solution aux différents problèmes que les populations locales affrontent. A ceci il faudra insister sur l’emploi jeune, et la région a aussi pour objectif l’accompagnement des projets jeunes et nous allons véritablement insister sur cet aspect.

Lebledparle.com : Pensez-vous que vous les moyens et les possibilités d’implémenter votre idées ? Si oui, comment ?

Fomekong Moko Leonel : Oui justement !! Quand vous lisez le code général des collectivités territoriales décentralisées, vous voyez bien que le conseiller est celui-là qui va porter au niveau de la région les problèmes de sa localité. Maintenant il ne suffira pas juste de les transmettre. A côté, il faut véritablement les défendre. Vous savez que l’objectif ici est de rapprocher les populations de la gestion de leurs propres affaires. Ils doivent  donc avoir le sentiment d’être écouté et satisfait. Je serais à la région pour être leur porte-voix et surtout je ne les décevrais pas.

Pour approfondir :   Top 5 des comédiennes camerounaises les plus riches  

Lebledparle.com : Vous êtes jeune et vous êtes conseiller régional. Quel est le message pour la jeunesse camerounaise ?

Fomekong Moko Leonel : La jeunesse !! La jeunesse !! Vous savez nous sommes le Cameroun de demain et seul le travail devra nous sortir de quelques mauvaise situation que ce soit. En réalité je crois que nous devons nous concentrer sur l’essentiel en évitant le chemin de la facilité.

Propos recueillis par Chancelin Wabo


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Seydou Zerbo bf

Seydou Zerbo coach du Burkina Faso : « Nous avons fait un bon séjour ici au Cameroun, l’organisation du tournoi très parfait »

Replay : CANAL PRESSE du 24/01/2021 sur Canal 2