in

Ondoa : «C’est Alioum Boukar qui m’a dit qu’il ne fallait pas montrer le côté sur lequel Sadio Mané allait tirer»

Fabrice Ondoa

En arrêtant le tir au but de Sadio Mané, Fabrice Ondoa a forgé sa légende, samedi soir lors des quarts de finale de la CAN 2017 au Gabon.


Fabrice Ondoa
Fabrice Ondoa dans les cages du Cameroun face au Ségénal en quarts de finale – ©Getty Images

À Franceville (Gabon), c’est le joueur prêté par le Nastic Tarragone au FC Séville cette saison, qui a sorti le seul tir au but manqué d’une terrible séance. Après avoir éliminé le Gabon de Pierre-Emerick Aubameyang à domicile avec une série de parades spectaculaire, Ondoa a opposé le plat de sa main gauche au penalty de Sadio Mané, le joueur leader du Sénégal.

De Yaoundé à Douala, on va chanter jusqu’à la demi-finale de jeudi (contre la RDC ou le Gana) « Ondoa tu es bon », le morceau du rappeur One Love  à lui consacré.

« Une chanson, il en faut une pour tout le groupe. Tous les joueurs ont été phénoménaux », a déclaré le joueur qui a été formé à l’académie Samuel Eto’o avant de rejoindre Barcelone. « Il n’y a pas que moi qui dois avoir le mérite de ce penalty. Il y a beaucoup de gens qui travaillent pour analyser toutes les données. Je leur tire un coup de chapeau. Il passe leurs jours et leurs nuits à étudier les adversaires. »

Ce fut le cas pour Mané. « C’est l’entraîneur des gardiens (Alioum Boukar, ndlr) qui m’a dit qu’il ne fallait pas montrer le côté sur lequel il allait tirer. Un joueur de ce talent a la capacité de changer de côté à la dernière seconde», a-t-il expliqué. « J’ai attendu jusqu’au dernier moment. Et ensuite j’ai fait une détente pour essayer de l’enlever. »

Pour approfondir :   Cameroun :  Joseph Beti Assomo proroge la date limite de dépôt des dossiers de candidature pour l’entrée à l’EMIA

Pour le Cameroun, les quarts, c’était l’objectif affiché. « Bien sûr, j’aurais signé pour les demi-finales », a déclaré Ondoa. « On a eu beaucoup de courage, de détermination, de foi. Je crois qu’on peut aller très loin. Ces derniers mois, nous avons montré une bonne image du Cameroun. L’objectif c’était les quarts de finale. Nous y sommes arrivés, nous sommes qualifiés. Maintenant, nous savons qu’on peut aller très loin. »


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samuel Eto'o danse à Antalyaspor

CAN 2017 : «Samuel Eto’o n’a jamais promis 500 millions de FCFA aux Lions indomptables»

A'SALFO rachète la radio Africa N°1

Média : Le chanteur A’SALFO rachète des actions dans la radio Africa N°1