in

Élections régionales du 6 décembre 2020 : La Menoua a bouclé le scrutin

3e session ordinaire du conseil dElecam

Le dernier épisode de l’élection des conseillers régionaux du 6 décembre 2020 s’est achevé le 4 avril 2021, par le choix des représentants de la liste des chefs traditionnelles du département de la Menoua qui doivent siéger désormais pour le compte de la région de l’Ouest Cameroun.

3e session ordinaire du conseil dElecam
Image d’illustration (c) Droits réservés

Au terme du scrutin qui s’est achevé à 18 heures, dans sa déclaration officielle, le directeur général des élections, Dr Erik Essoussè, après avoir félicité le gouvernement, les acteurs sociaux et le personnel d’Élections cameroon (Elecam) pour leur déploiement optimal à la réussite de cette opération, rassure l’opinion publique de ce que ledit scrutin s’est déroulé dans les bonnes conditions, conformément à la loi et suivant les prescriptions du gouvernement en matière de lutte contre la propagation du coronavirus.

Pour approfondir :   Paul Biya dit avoir créé plus de 500 mille emplois en 2018 et promet le même nombre en 2019

Les 148 électeurs qui ont pris part à cette élection, ont exercé librement et démocratiquement leurs choix entre les deux listes en compétition, dans les trois bureaux de vote aménagés à cet effet. Les 50 000 FCFA de frais de participation de chaque grand électeur à ce scrutin indirect, ont été payés à la régulière.

En attendant les transmissions des procès-verbaux des résultats des commissions locales et régionales de vote, après dépouillement, recensements, centralisation et vérification de ces opérations, les résultats seront proclamés dans les 72 heures qui suivent la fin dudit scrutin.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mardi 21 mai 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le 5 avril 2021

Cameroun : La revue de presse du lundi 5 avril 2021

maurice kamto mrc 1

Cameroun : Maurice Kamto demande au gouvernement de désengorger les prisons