in

Économie : Le Cameroun contracte une dette de 32,6 milliards auprès de trois institutions financières

Économie : Le Cameroun contracte une dette de 32,6 milliards auprès de trois institutions financières

Le 31 octobre 2019, Paul Biya a signé un décret autorisant le ministre de l’Économie, Alamine Ousmane Mey à souscrire avec trois institutions financières, des accords de prêts.

Économie : Le Cameroun contracte une dette de 32,6 milliards auprès de trois institutions financières
Alamine Ousmane Mey (c) Droits réservés

Les partenaires stratégiques sont respectivement le Fonds international de développement agricole (FIDA), le Fonds koweïtien pour le développement économique arabe (FKDEA) et le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement (FADD).

En plus clair, le chef de l’État autorise le ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) à signer avec le FIDA, un accord de crédit d’un montant de 28 millions de dollars US, équivalent à 16 548 milliards de FCFA pour le financement additionnel de la 2e tranche du Programme de promotion de l’entrepreneuriat agropastoral des jeunes (PEA–jeunes).

D’une durée de 6 ans (2015-2021), le cout total du PEA–jeunes est estimé à 33, 5 milliards de FCFA. À échéance, il est attendu de ce programme la création de 4 687 entreprises agropastorales et le développement de 356 entreprises existantes. À ce jour, près de 1 000 porteurs d’initiatives économiques ont déjà bénéficié de l’accompagnement technique et financier du PEA-jeunes.

D’autre part, il est demandé à Alamine Ousmane May de signer avec le FKDEA un accord de prêt d’un montant de 15 millions de dollars US, soit environ 8 865 milliards de FCFA pour la construction de la route Olama-Kribi, tronçon Bigambo-Grand-Zambi long 45 km. Pour ce même projet, Paul Biya permet à Ousmane Mey à conclure avec le FADD un second accord de crédit d’un montant de 12 millions de dollars US, soit environ 7 092 milliards FCFA.

D’une longueur de 204 km, le tronçon Olama-Kribi, qui nécessite un financement de 100 milliards de francs CFA, est selon le ministère de l’Économie, la 2e phase de la construction de la route Yaoundé-Kribi, qui va permettre de relier la capitale camerounaise à la ville de Kribi, cité balnéaire qui abrite aussi le tout premier port en eau profonde du pays. Sur le plan international, il sera utile au transit des exportations et des importations des pays voisins sans passer par le port de Kribi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Plusieurs militants du MRC interpellés au stade omnisport de Yaoundé

    Cameroun : Plusieurs militants du MRC interpellés au stade omnisport de Yaoundé

    Wilfried Ekanga : « C’est cette tribu là (...) que nous devons combattre »

    Wilfried Ekanga : « C’est cette tribu là (…) que nous devons combattre »