in

Célestine Ketcha Courtès lance le concours régional « villes propres » dans la région du Sud

Courtes a ebolowa

En prélude à la prochaine journée mondiale de l’Habitat, édition d’octobre 2021 qui se célébrera dans la ville de LIMBÉ, et dans un contexte de préparation des grands rendez-vous sportifs internationaux, que sont l’organisation du CHAN 2021 et de la CAN 2022 au Cameroun, la ministre de l’Habitat et du développement urbain, Célestine Ketcha Courtès, a présidé le vendredi 27 novembre 2020 à Ebolowa, la cérémonie de lancement officiel du concours régional villes propres dans la région du Sud.


Courtes a ebolowa
Ketcha Courtès à Ebolowa (c) Droits réservés

Un concours qui mettra en compétition toutes les Communes de ladite région, entre elles-mêmes, puis entre les Communes des autres régions du triangle national, sur la base des critères spécifiques de propreté, d’hygiène, de salubrité, d’embellissement, de gestion des déchets et de mobilisation citoyenne des populations locales, entre autres.

Pour approfondir :   Junior Zogo met au défi J. Rémy Ngono : « Que le Njansan Man vienne me montrer son diplôme de journaliste »

En présence du gouverneur de la région du Sud, Félix Nguélé Nguélé, du Préfet du département de la Mvila, du Maire de la ville d’Ebolowa, et des Maires des Communes d’arrondissements, Célestine Ketcha Courtès, a présenté les enjeux et les opportunités de ce concours, à la fois pour la transformation des comportements des populations, que pour le développement durable du Cameroun, en adéquation avec les Objectifs de développement durable (ODD), signés par le Président de la République, Paul Biya.

À travers son passage dans la cité capitale de la région du Sud, le Minhdu en a profité pour effectuer un tour de ville, afin d’apprécier de visu le niveau de propreté et d’embellissement de certains axes principaux et secondaires, tels que les voies contournant le lac municipal, l’hôpital régional, le Centre administratif et le Marché central, avec un point d’arrêt sur le Pont sur la rivière Bongo.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

camerounnigeria

Des soldats camerounais trouvent la mort dans une attaque séparatiste dans le Sud-ouest

survie cameroon survival initiative

Baudelaire Kemajou : « La Démarche d’audit de Survie Cameroun sur ses comptes privés devrait être saluée »