in

Douala : l’incroyable histoire du python découvert dans le plafond d’un immeuble

La stupeur s’est emparée de certains habitants du quartier Nkomba à Bonaberi, dans la ville de Douala, avec la découverte d’un invité inhabituel : un python géant mesurant près de 8 mètres, qui résidait dans les combles d’un immeuble résidentiel.

Python Douala
Serpent dans une maison-Image d'illustration

La présence de cet animal dans a transformé la vie quotidienne des habitants en un cauchemar. Depuis plusieurs semaines, les résidents se plaignaient de bruits étranges et d’une atmosphère oppressante la nuit. Les efforts pour éloigner cette présence dérangeante par des prières et des incantations se sont révélés vains, apprend-on des témoignages surplace.

Recours à la magie traditionnelle

Face à la situation, le propriétaire a fait appel à un marabout local pour chasser l’esprit maléfique. Cependant, même le féticheur a été contraint d’abandonner la mission, terrifié par la puissance du prétendu mauvais sort. L’inspection du plafond et des combles de l’immeuble a finalement révélé la source du problème. Des jeunes du quartier, armés de lampes et de bâtons, ont extrait un énorme python, jetant la panique dans la cour. La bête géante avait vécu cachée pendant des semaines, mystérieusement inaperçue.

Pour approfondir :   Crise anglophone : Un inspecteur de police abattu à Bamenda

La découverte du python a soulagé certains locataires, mais d’autres restent traumatisés par cette expérience jugée terrifiante. La peur persistante de trouver d’autres serpents et les nuits d’angoisse laissent une empreinte durable sur les habitants, les incitant à repenser leur vie quotidienne dans cet immeuble. En rappel, les découvertes de ce type sont régulières dans certaines demeures au Cameroun. Selon une certaine croyance, les propriétaires de maison font usages de serpents pour des pratiques occultes susceptibles d’impacter négativement sur les locataires.

Pour approfondir :   L'invitation de Flore de Lille à une conférence sur l'entrepreneuriat à Ngoa Ekelle crée la polémique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sous prefet casque

Un autre sous-préfet au cœur d’un scandale

Ado Camer

Une adolescente de 17 ans tuée par son conjoint à l’Est Cameroun