in

Coupe du Monde 2022 : Le Maroc corrige la Guinée-Bissau après la polémique de l’intoxication alimentaire

Le Maroc corrige

Le Maroc s’impose 5-0 face à la Guinée-Bissau et repasse 1er au classement dans son groupe pour les qualifications à la Coupe du Monde 2022.

Le Maroc corrige
Equipe du Maroc (c) Droits réservés

La polémique d’avant match n’a pas déconcentré le Maroc. Les Bissau-guinéens n’y ont vu que du feu ce soir contre les Lions de l’Atlas. Ces derniers assiégeaient le camp des Djurtus clairement pas dans leur assiette et résolus à subir. Un coup franc de Louza dévié et qui frôlait la lucarne, la frappe de Chair contrée in extremis suivie de la reprise de Louza non cadrée, le tir de Sofyan Amrabat claqué : le danger se rapprochait du but de Jonas Mendes et le gardien des visiteurs ne pouvait rien sur le pétard du Parisien Hakimi dans le petit filet opposé suite à un corner mal repoussé (1-0, 31e). Une ouverture du score logique.

Dans la foulée, le très remuant Mmaee était percuté par Nogueira dans la surface et obtenait un penalty indiscutable transformé par l’ancien Nantais Louza, buteur dès sa première cape (2-0, 45e+1). Séduisants, les Marocains enfonçaient le clou dès le retour des vestiaires sur une superbe frappe enroulée de Chair, déjà en train de devenir un taulier au milieu de terrain (3-0, 49e). Puis, sur un centre de Masina, l’ex-star de la sélection A’ Ayoub El Kaabi, titulaire en l’absence d’En-Nesyri, blessé, poursuivait le spectacle en marquant d’un ciseau retourné en pleine surface (4-0, 62e) ! Entré en jeu, le Sévillan Munir El Haddadi enfonçait ensuite le clou en remportant son duel contre Mendes (5-0, 82e). Un succès avec la manière qui permet aux Lions de l’Atlas de virer en tête de la poule malgré un match en moins. Confirmation attendue samedi face au même adversaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adam Ounas

Coup dure pour l’Algérie et Naples : Le verdict de la blessure d’Adam Ounas est tombé

Aurier Unai

Serge Aurier se réjouit de retrouver Unai Emery, ses premiers mots après sa signature à Villareal