in

Coopération : Fin de formation des 35 personnels de la gendarmerie nationale aux technique d’intervention

Formatione

La cérémonie tenue le 26 novembre 2021 a été renchérie par la remise d’un don matériel par le Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale(GIGN) française.

Formatione
Photo de famille (c) Droits réservés

Le vendredi 26 novembre 2021, le Colonel Abdoulaye AMoa Abel, Directeur Technique et Logistique (DTL), a procédé, au nom de Monsieur le Secrétaire d’État auprès du Ministre de La Défense, chargé de la Gendarmerie Nationale (SED/CGN), à la remise des attestations de fin de stage à 35 personnels dont 30 du Groupement Polyvalent d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GPIGN) et 05 du Service Renseignement. Cette cérémonie, qui s’est déroulée au Centre d’Instruction de la Gendarmerie Nationale de Mbankomo, était couplée à la remise d’un don de matériels du GIGN par le représentant de l’Attaché de Sécurité Intérieure près l’Ambassade de France au Cameroun.

Le recyclage des personnels de la Gendarmerie Nationale et la remise du don de matériels s’inscrivent dans le cadre de la coopération militaire entre la Gendarmerie Nationale camerounaise et la Gendarmerie Nationale française.

Le stage s’est déroulé du 13 au 26 novembre 2021 dans les Centres d’Instructions d’Awae (pour la formation aux techniques de tir) et de Mbankomo (pour celle des techniques d’intervention professionnelle). Cette formation avait pour objectif la préparation et l’amélioration des compétences des apprenants dans l’organisation, la planification, la conduite des opérations en cas de crise liée au terrorisme ; notamment, les interpellations domiciliaires, les techniques d’intervention en cas de prise d’otages en milieu couvert ou public tels que les stades et les interventions dans les structures tubulaires (bus, train, avion). La Gendarmerie Nationale a ainsi reçu un renforcement des capacités opérationnelles de ses personnels en matière de techniques d’intervention.

Dans son discours de circonstance, le Colonel Abdoulaye Amoa Abel a invité les récipiendaires à user des compétences acquises avec un sens élevé de professionnalisme et d’engagement pour contenir les menaces protéiformes auxquelles le pays est actuellement confronté.

En réceptionnant le don essentiellement constitué de matériels de protection et d’intervention, le Colonel Abdoulaye Amoa Abel a renouvelé la gratitude de M. le SED/CGN, pour cette dotation qui marque l’excellente relation entre le Cameroun et la France dans le domaine militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

muriel

Muriel Blanche détruit la B.A.S : « Des pères et mères de plus de 45 ans se lèvent, portent leur plus beau costume de frustration et se maquillent à la honte »

Plan Noso

Nord-Ouest, Sud-Ouest : Deux entreprises font un don de 1,2 milliard de FCFA au plan présidentiel