in

Classement FIFA de février : Les lions indomptables traînent le pas et restent hors du top 50

lions indomptabou

L’instance faîtière du football mondial vient de dévoiler le classement du mois de février. Le Cameroun a conservé sa 53ème place mondiale et pointe au huitième rang continental.

lions indomptabou
Equipe du Cameroun (c) Droits réservés

Le classement africain

En l’absence de challenges pour les sélections nationale durant le mois écoulé, le classement FIFA des meilleures équipes est globalement resté identique. Le Sénégal, vice-champion d’Afrique en titre est toujours leader à l’échelle continentale et le Cameroun conserve sa huitième place.

Les lions de la Teranga sont sur le toît de l’Afrique devant  la Tunisie et le Maroc l’Algérie et le Maroc complètent le Top 5.

Seul le Ghana peut avoir le sourire. S’ils restent à la 6è place africaine, les Black stars montent d’un rang au classement mondial. L’Egypte, le Cameroun, le Mali, et la RD Congo, complètent dans l’ordre le Top 10 africain.

Le classement mondial

La Belgique, troisième de la dernière Coupe du monde, figure en tête devant la France et le Brésil. L’Angleterre et l’Uruguay suivent juste derrière.

Le Top 10

Belgique

France

Brésil

Angleterre

Uruguay

Croatie

Portugal

Espagne

Argentine

Colombie

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Classement FIFA : le Sénégal ?? toujours sur le toit de l&#39;Afrique. <a href=”https://t.co/TbIsPbEZkQ”>pic.twitter.com/TbIsPbEZkQ</a></p>&mdash; 13football_com ?? (@13football1) <a href=”https://twitter.com/13football1/status/1230454112019472386?ref_src=twsrc%5Etfw”>February 20, 2020</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Manass.jpg

Cameroun : Le Pr Aboya Manassé Endong se prononce sur le du double scrutin et la notion de décentralisation

Penda Ekoka Christian CPE

Christian Penda Ekoka : « Le boycott massif des dernières élections confirme que Biya exerce un pouvoir illégitime »