in

Célestin Djamen soutient le ministre de la défense dans la lutte contre les discours de haine

L’homme politique a déclaré son soutien à travers une publication sur son compte Facebook, le vendredi 26 mai 2023, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Djamen

Le Ministère de la défense à travers le Secrétariat d’Etat à la défense en charge de la gendarmerie a décidé de passer à la phase de sanctions pour les auteurs de discours de haine au regard des dispositions légales en la matière. C’est la substance d’un message radio porté signé le 25 mai 2023, par Galax Etoga.

Soutien à 100%

Cette sortie du Mindef est appréciée par Célestin Djamen, acteur politique qui exprime son soutien à cette initiative qui vise à mettre à réduire la propagation des discours de haine. « Nous soutenons à 100% le ministre de la défense, nous soutenons à 100% le Minat dans leur lutte contre les tribalistes de toutes les tribus et leurs rejetons. Plus jamais de Sangmélima ni aucune chasse à l’homme camerounais dans aucune localité du territoire camerounais sur un fondement ethnique. Y’en a assez des tribalistes, y’en a assez de l’impunité de ces attardés. Nous devons être impitoyables contre les ethno-fascistes de toute origine, le Cameroun doit avancer de gré ou de force et toute allusion à la tribu doit être sévèrement sanctionnée conformément à l’art.241 code pénal. Vive la république. Vive Apar », écrit du parti Alliance patriotique républicaine (APAR).

Pour approfondir :   Nathalie Koah parle enfin de sa nouvelle grossesse

Paul Atanga Nji, le meilleur Minat

Avant le ministère de la défense, c’est le ministère de l’administration territoriale qui a promis l’application des dispositions de la loi répriment les discours de tribalisme, de haine, de violence. Cette sortie du Minat n’a pas laissé indifférent le président du parti Apar qui a exprimé son soutien et d’ailleurs dit que c’est le meilleur Minat du Cameroun. « Soutenons notre ministre, le meilleur de sa génération, le meilleur Minat que le Cameroun ait jamais connu. Tous ensembles dans la lutte contre les tribalistes, les ethno-fascistes et les grincheux de toutes les tribus. Soutenons le ministre dans sa lutte pour l’unité nationale et l’éradication du séparatisme ethnique. Vive Apar: « la patrie d’abord la tribu après ». Vive le Cameroun ! », écrit l’ancien militant et cadre du SDF et du MRC, dans une autre publication.

Pour approfondir :   Abel Elimby Lobe : « M. Kamto veut peut-être qu’on lui fabrique une loi qui lui permette d’être aux élections régionales sans avoir des conseillers ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

la Une en kiosque

La revue de presse camerounaise du vendredi 26 mai 2023

Corps nourrisson douala

Douala : le corps d’un nourrisson découvert dans un bac à ordures