in

Discours et comportements haineux : Jean Nkuete, dénonce des manœuvres liées à 2025

Le Secrétaire Général du Comité Central du RDPC dans un communiqué publié le lundi 05 Juin 2023 revient sur les dangers des comportements haineux et les implications sur le plan national et international.

Jean Nkuete Rdpc

« Il s’agit fondamentalement d’agissements des ennemis de la République, manipulés par des forces obscures, intérieures et extérieures,  dont l’objectif principal est de mettre à mal la stabilité des institutions et d’instiller subtilement le venin des troubles sociaux dans notre pays, à l’aune des importantes échéances électorales de 2025 », déclare le cadre du parti au pouvoir, comme l’a noté Lebledparle.com.

Jean Nkuete exhorte les militantes et militants de son parti a des conduites exemplaires dignes du Président national  S.E Paul Biya. Il mobilise les militants du Rdpc pour la promotion du vivre-ensemble.

Communique de presse

Le Secrétaire Général du Comité Central du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, M. Jean NKUETE communique:

La splendide célébration du 51ème anniversaire de la fête nationale du 20 mai sur toute l’étendue du territoire, a donné à voir, aux yeux du monde, l’incommensurable désir de paix et de stabilité, ainsi que l’inébranlable volonté d’unité et de vivre ensemble des Camerounaises et des Camerounais.

Au lendemain et dans le prolongement de ce grand évènement, le Secrétaire Général du Comité Central exhorte, plus que jamais, les militantes, militants, sympathisants et amis du RDPC, ainsi que tous nos compatriotes de bonne volonté, à redoubler de vigilance et de perspicacité, afin de contrecarrer et d’annihiler les discours et les comportements de haine, d’exclusion et de stigmatisation des communautés, dont le développement est de plus en plus perceptible dans l’espace public.

Il s’agit fondamentalement d’agissements des ennemis de la République, manipulés par des forces obscures, intérieures et extérieures,  dont l’objectif principal est de mettre à mal la stabilité des institutions et d’instiller subtilement le venin des troubles sociaux dans notre pays, à l’aune des importantes échéances électorales de 2025.

Pour approfondir :   La Justice blanchit le Pr Gervais Mendo Ze

A cet égard, il condamne avec la dernière énergie tout ce qui, dans les propos comme dans les actions, notamment lors des prises de parole en public, tend à semer les graines de la division et de la désunion, par l’instrumentalisation des communautés et l’exploitation malveillante des difficultés auxquelles notre pays ne cesse d’être confronté, comme c’est du reste le cas de tous les pays d’Afrique et du monde.

Aussi, le Secrétaire Général du Comité Central invite-t-il les militantes et les militants à ne pas se laisser distraire par ces discours haineux, dangereux et démobilisateurs, propagés sur les réseaux sociaux, à la radio, à la télévision ou dans les journaux, lesquels discours tendent à :

– minimiser l’impact des contraintes internationales sur l’environnement national ;

– discréditer les formidables actions du Gouvernement qui permettent à notre pays de faire face avec fierté, de faire preuve de résilience et d’assurer chaque jour davantage des conditions de vie meilleures aux populations ;

– opposer les communautés les unes contre les autres dans une démarche délibérée de déconstruction du vivre ensemble et de la solidarité nationale.

En conséquence, le Secrétaire Général du Comité Central en appelle aux responsables locaux du Parti (Chefs des Délégations Permanentes Régionales et Départementales, Présidentes et Présidents des Sections RDPC, OFRDPC, OJRDPC), et à tous les élus du Parti (sénateurs, députés, conseillers régionaux, maires, conseillers municipaux), afin qu’ils renforcent localement les actions de sensibilisation des militantes et des militantes sur les vertus et les exigences du vivre ensemble, de la paix, de l’unité nationale, de la stabilité, du respect mutuel, conformément aux idéaux du Parti, tout en veillant, en liaison avec les autorités administratives, à dénoncer et à combattre les velléités de discours et comportements haineux et anti communautaires, notamment en exploitant judicieusement les dispositions législatives et règlementaires sur le respect d’autrui.

Pour approfondir :   Souley Onohiolo s’indigne : «Il faut le dire, ils ont tué le professeur Mendo Ze»

En outre, il leur demande d’appuyer sans réserve les mesures gouvernementales de lutte contre les discours de haine et les comportements tribalistes, tant il est vrai que depuis plus d’une dizaine d’années, sous la haute impulsion du Président National, Son Excellence Paul BIYA, à travers son fonctionnement et l’organisation de ses activités quotidiennes, le RDPC est résolument engagé dans la bataille pour le vivre ensemble dans la paix, la stabilité, la solidarité et la promotion de la diversité positive.

Enfin, le Secrétaire Général du Comité Central salue les efforts incessants et l’engagement soutenu de tous nos compatriotes de bonne volonté à assurer, contre vents et marées, la sauvegarde et le rayonnement de l’identité camerounaise caractérisée par l’unité dans la diversité, selon la vision des pères fondateurs de notre pays, telle qu’elle est pleinement assumée par Son Excellence Paul Biya, Président de la République, Chef de l’Etat.

Yaoundé, le 05 juin 2023

Le Secrétaire Général du Comité Central,

Jean Nkuete

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Osih Joshua SDF

Le SDF demande au gouvernement de prendre des mesures appropriées pour arrêter la situation de non délivrance des CNI

Ngannou Pic

L’université d’Harvard va rédiger une thèse sur le parcours de Francis Ngannou