in ,

« Ce pays est un cimetière pour les pauvres », Lady Ponce tire sur Eneo

Dans une sortie rageuse ce 3 février 2024 sur sa page Facebook, la chanteuse camerounaise n’a pas caché sa colère envers la société en charge de la distribution de l’énergie électrique au Cameroun.

Les misères d’Eneo

Lady Ponce a subi les ravages d’Eneo. C’est du moins ce que laisse comprendre sa publication de ce 3 février 2024.  La chanteuse de Bikutsi était en déplacement ; mais depuis son arrivée sur sa terre natale, « c’est toujours mon groupe électrogène qui me donne l’énergie », indique Lady Ponce dans sa publication consultée par Lebledparle.com. Et de se pencher sur le petit peuple « et vous qui n’avez pas de groupe dites-moi vous faites comment pour conserver vos provisions ? », une question à laquelle les internautes répondent avec colère. Renseignant le calvaire quotidien que leur impose Eneo dans quasiment toutes les grandes agglomérations du Cameroun.

Pour approfondir :   Trois morts sur la route d’Ayos dans la région du Centre

Une situation que digère mal Lady Ponce. Pour elle, il y a urgence d’agir pour changer la donne «  Peuple Camerounais c’est à vous de changer les choses nos longs postes sur les réseaux sociaux ne peuvent rien changer tant que vous ne manifestez pas votre ras-le-bol oui ce pays est un cimetière pour les pauvres », conclut Lady Ponce. Les coupures de courant sont devenues la règle dans de nombreux quartiers de la ville de Yaoundé et s’enchainent généralement sans le moins préavis aux consommateurs. A noter des hôpitaux et des entreprises sont très affectés par cette situation.

Pour approfondir :   Calixthe Beyala : « Amougou Belinga doit rester en prison »

One Comment

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toko Ekambi

Le magnifique hommage de Samuel Eto’o à Karl Toko Ekambi après l’annonce de sa retraite internationale

Kardinal

Programme des obsèques de Kardinal Aristide 1er