in ,

CAN 2023 : Hébergement de 2 joueurs par chambre, ce que pensent la CAF et la FIFA

Arrivés dans leur hôtel de résidence ce 10 janvier 2024, des séquences de l’installation des lions indomptables ont permis de voir qu’ils ont des chambres communes à Yamoussoukro, une situation qui a suscité de nombreux commentaires. La CAF et la FIFA ont des dispositions particulières à ce sujet.

Eliot Tchamadeu

Tout part des vidéos publiées par la FECAFOOT ce 10 janvier 2024. On y voit Wilfried Douala et Leonel Ateba se diriger vers la chambre 235 de l’Hôtel Président. Les photos des deux joueurs sont affichées sur la porte de cette chambre dans laquelle ils vont loger pendant toute la compétition. A leur entrée dans le logis, ils découvrent les cadeaux surprises préparés par la FECAFOOT pour eux. Des messages personnalisés, des paires de tennis et autres.  Certains internautes se sont demandés pourquoi les joueurs partagent la même chambre « Massah chambre de 15000 pour deux joueurs? Un pays comme le Cameroun. ? Papa Eto’o c’est quoi avec la belle famille ? », a écrit Caroline Wanga Senga à ce sujet après avoir vu la vidéo. Bien d’autres internautes se sont posé la même question avec un brin d’indignation. Mais d’autres relativisent à grand renfort d’arguments « Chez toi les algériens ont dormi à 3. Les hôtels de 5000 mais incapable de les loger à 2. Et puis pour ta gouverne ce sont des exigences de la FIFA. Seul le capitaine peut dormir seul. Sinon on peut loger tout le Cameroun. », a écrit Jean Luc Yao.

Pour approfondir :   La Côte d'Ivoire se qualifie pour les 8e de finale sans son entraineur

Ce que recommandent la CAF et la FIFA

Dans la mosaïque des exigences de la Confédération africaine de football (CAF) et la FIFA pour l’hébergement des joueurs pendant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), il y a l’obligation de disposer des chambres propres et confortables avec la climatisation, l’accès à Internet et des salles de bain privées. Les chambres doivent avoir une taille minimale de 25 mètres carrés, et l’hôtel doit disposer d’une sécurité et d’installations médicales adéquates. En outre, l’hôtel doit se trouver à une distance raisonnable des lieux de match et des installations d’entraînement.

En outre, les exigences de la CAF et de la FIFA en matière d’hébergement ne précisent pas le nombre maximum de joueurs par chambre. Cependant, il est généralement admis que pour le confort et l’intimité des joueurs chaque chambre compte au maximum deux joueurs, mais cela peut varier en fonction des installations et de l’organisation de l’hôtel.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La revue de presse

La revue de presse camerounaise du jeudi 11 janvier 2024

Luc Messi

« Je laisserai une capitale dotée de beaucoup d’infrastructures », Luc Messi Atangana jure de révolutionner Yaoundé avant 2025