in

Cameroun : victime de cybercriminalité, Cabral Libii fait un démenti

Cabra Libii 1

Sur les réseaux sociaux, le député PCRN de la nation fait un démenti sur une publication qui lui est attribuée et dans laquelle, il célèbre la dépénalisation de l’homosexualité au Gabon.


Cabra Libii 1
Cabral Libii – capture photo

Dans l’une des publications attribuée au président national du Parti Camerounais pour la Réconciliation nationale (PCRN), on peut lire : « Ainsi par ma voix, le pcrn s’engage à porter à l’assemblée nationale les désirs du peuple entre autre la dépénalisation de l’homosexualité », peut-on lire.

Pour tordre le cou à ce fake news, le leader du PCRN a vite fait un démenti sur Facebook et twitter. « J’apporte un démenti formel de ce twitt qui est, sur la forme et le fond, très éloigné de mon style, de mes convictions et de la ligne politique défendue par le PCRN. Restons concentrés sur ce qui préoccupe véritablement les camerounais », écrit Cabral Libii

Pour approfondir :   François Marc Modzom : « L’armée ne met pas son nez dehors pour jouer aux billes et distribuer des bonbons »

Dans une sortie médiatique le candidat arrivé 3e à la dernière élection présidentielle de 2018 a donné sa position sur l’homosexualité.

Maurice Kamto et Paul Biya ont été également victime de cette cybercriminalité, comme rapporté dans un précédent article.


Pour approfondir :   Les sécessionnistes posent des conditions financières pour relâcher la dizaine de civils capturée lundi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

35121215 Parfait

Parfait Ayissi se lâche sur le plateau de Tour d’Horizon : « Moi perfecto, les femmes me supplient pour avoir des rapports avec elles »

Djamen et Bell

Célestin Djamen recadre sèchement Joseph Antoine Bell, «la politique n’est pas le football»