in

Cameroun : Une formation politique annonce une marche pour chasser Toni Conceicao

f1bd9

Le président national du Front des Démocrates Camerounais (FDC), Dénis Emilien Atangana estime qu’il est plus que jamais temps de nationaliser le banc de touche de la sélection nationale.  

f1bd9
Toni Conceiçao (c) Droits réservés

Dans une publication sur sa page Facebook le 14 février 2022, Dénis Emilien Atangana s’est montré contre la décision de maintien de Toni Conceicao, comme entraineur des Lions Indomptables du Cameroun. Pour se faire entendre, l’homme politique annonce pour bientôt l’organisation d’une marche pacifique pour demander le départ du coach portugais.

« Nous demandons au peuple camerounais d’être prêt. Le FDC va déposer dans les heures avenir une déclaration de manifestation publique auprès des autorités compétentes pour organiser une grande marche républicaine pour demander le limogeage de Conceiçao et le recrutement d’être camerounais au poste d’entraîneur national », a écrit Denis Atangana.  

Pour approfondir :   Affaire MRC : Maurice Kamto prêt à faire face à la peine de mort

Notons que le 4 février 2022, l’homme politique demandait aussi le départ de l’actuel ministre des Sports et de l’éducation physique. « Je pense qu’il serait judicieux d’ouvrir une enquête sur la demi-finale Cameroun-Égypte. Comment ont fait joueurs Camerounais pour rater 3 penalties sur notre propre stade et devant plus de 50 000 spectateurs à Olembe ?  Il y a quelque chose qui cloche », expliquait-il.

« C’est inacceptable, insupportable et impardonnable de manquer trois penalties d’un match aussi capital pour une équipe dans son propre pays et devant son peuple. Le Ministre des sports et son coach qui n’a aucune référence ailleurs doivent démissionner. C’est une urgence absolue », commentait Denis Émilien Atangana.

Pour approfondir :   Cameroun : Une première image de l’exfiltration de prison de Mamadou Mota ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Batcheng

Département de la Lékié : La population de Batchenga en colère après la mort tragique d’un garçon de 19 ans

bandits

Nkongsamba : Des présumés kidnappeurs d’un garçon de 20 ans demandent la rançon de 205 000 FCFA pour le libérer