in

Cameroun: L’autre histoire d’escroquerie qui accable Ludovic Biyong « le génie » des TIC, primé par le Ministère de la jeunesse

PA2M, une « agence digitale & web développement » et son fondateur Ludovic Biyong se présentant comme un data scientist, sont accusés par une entreprise basée à Douala, d’escroquerie et arnaque. Ludovic aurait menti sur la performance d’une de ses technologies basée sur l’intelligence artificielle, pour convaincre la promotrice de l’entreprise MATJ’UP de débourser près de 3 millions FCFA en 3 mois. Lebledparle.com vous en dit plus.


Cameroun : Une autre histoire d’escroquerie à Douala qui accable Ludovic Biyong « le génie » des TICLudovic Biyong
Ludovic Biyong – DR

C’est sans doute une autre terrible nouvelle pour les internautes qui ont eu l’habitude de suivre les histoires de Ludovic Biyong sur le web. Après les inventions de vie, usurpations de titre, mensonges et tricheries… mis en lumière par le journal TIC mag ce 29 mars et qui font la une du web au Cameroun, une entreprise basée à Douala entre en jeu en signalant le data scientist comme étant un «  grand escroc ».

Le Camerounais est accusé d’avoir escroqué et arnaqué MATJ’UP ( matjup.com ), une plateforme spécialisée dans le profilling pour ressource humaine, en leur vendant l’illusion d’intégrer l’intelligence artificielle dans leur projet. Ludovic Biyong promettait de créer un algorithme qui va permettre de mettre en compétition et scaler les profils pour des entreprises. Plutôt que déployer son « génie d’informaticien », il fera simplement du copier coller d’un algorithme déjà existant et empochera  quelques millions de FCFA comme raconte la promotrice de MATJ’UP à la rédaction de Lebledparle.com

Un rêve bien vendu

La rencontre entre les deux partenaires se fait en novembre 2017, quelques mois après que Ludovic ait obtenu le prix d’innovation remis  par le ministère de la jeunesse du Cameroun en février 2017. « J’étais heureuse d’apprendre qu’un jeune expatrié est au service de son pays grâce aux nouvelles technologies. Mais j’avais surtout besoin de ressource interne pour ma start-up afin d’intégrer un outil qui aidera à faire du profiling. » Raconte la promotrice de cette entreprise.

En effet, Ludovic après avoir menti sur une signature d’un partenariat entre son entreprise PA2M et la compagnie aérienne Emirates comme a alerté le journal TIC MAG, « Un partenariat qui aurait été signé le 15 juin 2016 à Dubaï aux Émirats arabes unis et qui autorise le cabinet PA2M à développer des algorithmes qui permettront à la compagnie d’anticiper en temps réel les défaillances partielles de ses aéronefs. », le jeune homme sera lauréat quelques temps au Cameroun du Prix de l’excellence en économie numérique organisé par le ministère de la Jeunesse et de l’Education civique en février 2017 ( et en février 2018 également ) à l’occasion de la fête de la jeunesse au Cameroun. Ce sera grâce à la conception de cet algorithme de prédiction de défaillances dans les avions. Suffisant pour convaincre la promotrice MATJ’UP des prouesses du promoteur de PA2M. Ce prix de l’excellence sera donc à l’origine de la rencontre entre les deux partenaires d’affaires.

Deux semaines après, une seconde rencontre se fera entre l’entreprise MATJ’UP et PA2M . « Il me convainc qu’il détient la solution à mon problème: l’intelligence artificielle ! Grâce à l’intelligence artificielle je pourrai enfin obtenir le produit fini que je souhaite tant pour ma plateforme. Il me donne un délai de 2 mois pour le faire et m’impose un premier montant 350.000 XAF pour acheter ses serveurs chez PA2M. Afin de sécuriser au maximum la récolte des données. Puis la collaboration démarre at après signature d’un contrat de prestation de service dont le montant s’élève à plus de 2 millions. Mr Biyong m’informe début janvier qu’il a terminé ma plateforme! Q’il compte déposer un brevet dessus car c’est la plus grande innovation qu’il est faite depuis des années! Stupéfaite par la démo vidéo qu’il me montre je reste convaincu de l’expertise de Mr Biyong. » Narre la promotrice de MATJ’UP à la rédaction de Lebledparle.com. De nouvelles rencontres se feront entre les deux parties pour des séances qui n’aboutieront « à rien! ».  

Un copieur colleur

Cette idée d’algorithme qui va couter près de 03 millions à le jeune dame n’est en fait qu’un copié collé de la technologie de Riminder ( reminder.net) appartenant à Mouhidine Seiv, un Mauritanien de 26 ans passé par Normale Sup’ et l’Ecole Centrale Paris en France. La filouterie  de ce maniaque des TIC sera démasquée le 1er Mars 2018 lors du lancement de la plateforme MATJ’UP. « Je réalise avec stupéfaction que Mr Biyong a intégré sa technologie et que ma plateforme est une photocopie de celle de Riminder, avec pour seule différence le nom de PA2M incrusté partout! » raconte t-elle

 « Scandalisée, je soulève le fait à Mr Biyong qui ne nie pas ses actes et qui m’envoie par la suite une lettre de rupture de contrat. Après avoir contacté le vrai créateur de ma plateforme Mr Seiv, ce dernier m’informe que je risque d’entraver les droits de propriété intellectuelle en utilisant leur outil dans ma plateforme. Et il m’informe que Mr Biyong est un imposteur et qu’il n’a jamais travaillé pour IBM, car il a accès à la liste des partenaires de l’’entreprise. »

Aujourd’hui après avoir déboursé  près de 3 millions en 3 mois à Mr Biyong, comme le montre les factures et contrat dont a eu copie Lebledparle.com, la jeune dame nous confie  ne plus être en capacité de vendre le produit qu’elle voulait, sans risquer des poursuites judiciaires. « Mr Biyong ne m’a toujours pas remboursé mais frais et ne m’à pas toujours donné mes codes d’accès afin d’apporter les modifications nécessaires pour redémarrer mon projet à 0. » confie t-elle.

Nos tentatives d’avoir Ludovic Biyong pour avoir sa version des faits sur cette autre scabreuse accusation se sont avérées vaines. Le développeur web qui répond abonné absent à nos tentatives, s’est également retiré de ses quelques plateformes web depuis que ses affaires ont été mises à nues.

Camernews et ses mensonges

Tenez par exemple, en dehors de son soit disant contrat avec la compagnie aérienne Emirates, l’homme a longtemps fait comprendre que son journal en ligne CamerNews fait travailler des Robots rédacteurs, (intelligence artificiel), mais en fait, il s’agit bien d’un agrégateur d’informations qui fait des copier coller des sites web d’informations vers le sien. Votre journal Lebledparle.com a d’ailleurs été victime de ses copies frauduleuses et illégales d’articles. De plus, dans ses nombreuses interviews Biyong parle de 250 000 visiteurs uniques par jour. Dans la même lancée, il avait avoué à un des rédacteurs du journal Lebledparle.com gagner des centaines d’euros par jour avec cette activité. Il avait d’ailleurs sollicité un rendez-vous pour une interview sans doute pour ajouter aux mensonges déjà présentes sur la toile et embellir son image. Mais à l’époque, nous avions flairé quelque chose et n’avons pas donné suite à cette demande. De plus, des outils simples de SEO permettent de réfuter l’argument sur les visites. Un exemple avec Alexa Rank, un outil basique de mesure d’audience de site web : 

classement visite

Camernews.com est classé au 450 562ème rang si on considère tous les domaines hébergés dans le monde. Ce qui signifie très loin des sites qui affichent les statistiques que réclame son fondateur. A titre de comparaison, Lebledparle.com est dans les 150 000 premiers sites dans le monde et 136 eme au Cameroun mais est très loin de réclamer un tel trafic. “Cela relève plus de l’ordre du fantasme de revendiquer un tel score” affirme notre développeur web. 

Fly Emirates Ludovic Biyong FAKE et Originale
Ludovic Biyong a utilisé Photoshop pour modifier cette photo, qui, initialement, est une photo de l’ex-ministre sénégalais en charge des Transport, Karim Wade, avec Sheikh Ahmed bin Saeed Al-Maktoum, le CEO d’Emirates

En juin 2016, il publie une photo montée de lui, intervenant à une conférence d’IBM à Orlando où il aurait été invité. Toujours en 2016, au mois de novembre, il publie une autre photo montée sur sa page Facebook, où on voit sa boite PA2M être mise en exergue au cours d’une grande conférence. On peut aussi parler d’une autre photo montée de lui à l’ONU.

Ludo-Biyong.JPG

Dans une interview attribuée à l’émission Télé jeunes et postée sur YouTube, Ludovic Biyong qui a fait l’essentiel de ses études en France, affirme avoir travaillé dans l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron.

Des mises en scène rocambolesques où l’on le voit parler tout seul dans une pièce et stipuler dans le titre qu’il se trouve dans un séminaire à Montréal. Lebledparle.com vous propose la vidéo ci-dessous : 

https://www.youtube.com/watch?v=cvGi83arj0o&t=165s

Et du contenu de ce genre, le web en regorge des centaines du même auteur : Ludovic Biyong cumulé aux mots clés intelligence artificielle, technologie… etc

Il ne s’est pas arrêté là : le « génie de l’informatique » qui selon des sources aurait des ennuis judiciaires en France, affirme également être promoteur de Pikup, une l’application de collecte d’ordures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    web dubois

    Cameroun/Littérature: WEB du Bois, Grand Prix de la Mémoire aux GPAL 2017

    crise anglophone bir

    Cameroun/Crise anglophone: Une attaque armée fait 15 morts chez des sécessionnistes présumés