in

Affaire Ludovic Biyong : Les questions à se poser !

Ludo Emirate

Il y a quelques jours la toile sinon le monde entendait parler cette fois ci pour des mauvaises raisons, de monsieur Biyong. Les gros titres au Cameroun sont clairs et accrocheurs : il serait donc un escroc de grande envergure ayant réussi à duper plus d’une personne. 


Ludo Emirate
Ludovic Biyong a utilisé Photoshop pour modifier cette photo, qui, initialement, est une photo de l’ex-ministre sénégalais en charge des Transports, Karim Wade, avec Sheikh Ahmed bin Saeed Al-Maktoum, le CEO d’Emirates

 Au fil des révélations nous apprenons entre les phrases accusatrices et lourdes de reproches qu’il aurait effectivement quelques compétences en informatiques mais utilisées dans de mauvaises conditions.

C’est ainsi qu’il réussit à tromper de grands acteurs de l’économie camerounaise dont plusieurs magazine, une start up qui aurait malheureuse misé sur ce lauréat du ministère de la jeunesse promptement rentré au bercail.

Passé tous les commentaires insultants et réprobateurs à son endroit qui se lisent sur Twitter, Facebook… : je me fais l’échos de quelques commentaires 

Pour approfondir :   Le sous-préfet de Yaoundé 1er interdit le concert de Petit Pays

Ludo-Tweet.JPG

Une question se doit d’être posée. Mais comment Ludovic Biyong a t’il réussi un tel coup de maître ? Opère t’il seul ? Pour arriver à tromper ces personnes qui auraient pu je cite “après quelques clics rapides”  se rendre compte le plus tôt de la grosse supercherie.

De plus n’existerait il pas au Cameroun une autorité compétente pour réguler toutes ces fraudes, pour que la toile et des médias s’acharnent sur lui ? Parait-il, il existe également l’ “épervier”, chargé de contrôler  ce genre de mascarades.

Pour approfondir :   Le dialogue Macron - Mbembe est sans objet : Voici pourquoi. (Tribune)

Le problème est-ce réellement donc ce monsieur en effet coupable mais surtout opportuniste et rusé? 

Ou un Cameroun où la “tromperie”  est facilement réalisable comme le “rêve américain” aux usa ? 

Le public que nous sommes veut comprendre … les faits sont là c’est évident, mais après quoi ? Quelles solutions, quelles suites ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philemon Yang PM conference

Cameroun : le gouvernement va désormais sanctionner les agents publics qui diffusent des documents confidentiels sur les réseaux sociaux

Ahmad Inauguration

Fermé à Yaoundé, le nouveau Bureau de la CAF a été inauguré à Madagascar