in

Cameroun/Littérature: WEB du Bois, Grand Prix de la Mémoire aux GPAL 2017

Cameroun/Littérature: WEB du Bois, Grand Prix de la Mémoire aux GPAL 2017

L’écrivain Africain-Américain décédé en 1963 à Accra au Ghana, à l’âge de 95 ans, succède au Camerounais Sankie Maimo, premier auteur camerounais à être publié en anglais par les Editions Clé.


Cameroun/Littérature: WEB du Bois, Grand Prix de la Mémoire aux GPAL 2017
WEB DU BOIS – DR

La 5eme édition des grands prix des associations littéraires a livré son verdict ce lundi 26 mars 2018 à l’institut français du Cameroun. Parmi les grands lauréats de ce concours présidé cette année par le Professeur Ebénézer Njoh-Mouellé, il y a William Edward Burghardt du Bois plus connu sous le nom de W. E. B. Du Bois.

L’écrivain Africain-Américain est le grand prix de la mémoire grâce à son combat pour l’acceptation de la littérature afro. L’auteur, très favorable à un “back to roots” de la communauté noire étasunienne, est souvent reconnu comme un des précurseurs du courant littéraire de la négritude. Et il ne s’est pas contenté que de prêcher le retour aux sources, il a vécu en conformité avec sa philosophie : né en 1868 dans le Massachusetts aux Etats-Unis, WEB Du Bois a passé une bonne partie de sa vie au Ghana, où il est décédé tranquille, en paix avec lui-même et sa conscience, le 27 août 1963 à Accra. Il avait alors 95 ans.

Dans la catégorie Recherche, la langue espagnole s’impose avec “Hispanoamérica: visión contemporánea”, un livre co-écrit par deux enseignants camerounais de la langue de Cervantes, les professeurs Ebénézer Billé et Georges Moukouti, et qui se penche sur l’évolution culturelle, sociale et politique de l’Amérique hispanique, avec ses plus de quatre cent millions d’hispanophones. L’ouvrage a été proposé par une association littéraire basée au Mexique , dénommée El Calidoscopio . Ebénézer Billé et Georges Moukouti succèdent à l’auteur Sénégalais Felwine Sarr, récompensé l’année dernière dans la catégrorie Rcherche pour son livre intitulé “Afrotopia”.

Dans le 3eme critérium, c’est-à-dire la catégorie belle-lettre, c’est le poète ivoirien Macaire Etty qui est le lauréat, grâce à son œuvre, “La geste de Bréké” . Il était en compétition face au chinois Yan Lianke, la française Anna Gavalda, la doyenne mexicaine Guadalupe Martinez Galindo, le togolais Kadjangabalo Sekou, et enfin le mexicain Vicente Delgado Carreto. L’ouvrage de l’Ivoirien a été présélectionné par L’AECI, l’Association des Ecrivains de Côte d’Ivoire.

Pour rappel, le concept les GPAL qui rassemble d’imminents auteurs depuis plusieurs années déjà au Cameroun, est un concours qui attribue chaque année un prix d’excellence à des Hommes de lettre qui se sont distingués par la qualité de leur ouvrage, sur proposition des associations littéraires du Cameroun et du reste du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Image d'acceuil article

    Comment le E-commerce peut améliorer la croissance du mobile money en Afrique !

    Cameroun: L’autre histoire d’escroquerie qui accable Ludovic Biyong « le génie » des TIC, primé par le Ministère de la jeunesse