in

Cameroun : Sept propositions pour un retour progressif à la paix dans le Noso

end anglophone crisis cameroun

Dans une publication sur son compte Facebook le mardi 27 octobre 2020, Laurent Dubois Njikam, juriste gestionnaire des ressources humaines propose sept solutions pour avancer vers une résolution de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.


end anglophone crisis cameroun
EndAnglophoneCrisis – DR

Ci-dessous, l’intégralité des propositions.

Petites propositions pour un retour progressif à la paix dans le Noso :

1/ Que les leaders sécessionnistes appellent incessamment leurs combattants  à déposer les armes.

2/  Que les leaders sécessionnistes avec leurs branches armées formulent clairement une offre de dialogue avec des points de discussion, la méthodologie des discussions, le lieu et les parties prenantes.

3/ le gouvernement de la république doit accepter l’offre de dialogue des séparatistes anglophones.

Pour approfondir :   Cameroun-medias : Cabral Libii invité de la Grande Interview sur Canal 2 ce mardi

4/ le gouvernement de la république doit stopper aussi son offensive militaire sur le terrain pour donner une chance à la paix.

5/ le président de la république doit créer un haut conseil de résolution de la crise anglophone constitué des personnalités venues de tous les corps constitués avec mandat de proposer à brève échéance une feuille de route pour le retour à la paix dans le Noso.

6/ le gouvernement de la république doit se montrer plus disposer en libérant des personnes détenues dans le cadre de cette crise et qui ne sont pas poursuivies pour des crimes de sang.

Pour approfondir :   Dieudonné Essomba : « Amougou Belinga reste serein »

7/ les élections régionales à venir doivent être reportées à défaut d’être suspendues pour permettre au haut conseil de résolution de la crise anglophone de travailler sereinement.

LDN


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Limbe terreur

Cameroun/Région du Sud-Ouest : La rumeur d’une attaque créée la panique dans les établissements scolaires

telechargement

Côte d’Ivoire : « Pas d’élection », Guillaume Soro signe et persiste