in

Cameroun : Roundup de l’actualité hebdomadaire

Une Roundup

Chers internautes salut ! Bienvenus à cette autre édition du Roundup de l’actualité hebdomadaire dominée par les effets du covid-19.

Une Roundup
Lebledparle.com (c) Droits réservés

Le mot coronavirus est plus que jamais sur toutes les lèvres en raison des dégâts qu’il cause. Rendus à ce 28 mars 2020, le Cameroun enregistre officiellement 99 personnes infectées dont deux cas guéris et deux décès.

Du coté de la France, la terrible maladie a déraciné le 24 mars dernier, l’artiste musicien camerounais Manu Dibango, lequel a été enterré trois jours plus tard. L’auteur du « Soul Makossa » qui divorce à jamais de son saxophone à 86 ans, a eu droit aux hommages épistolaires d’un grand nombre des chefs d’Etat du monde entier en attendant que passe le mauvais vent du coronavirus qui souffle sur toute la planète et que lui soient réservés, « si possible », des hommages dignes d’une légende de sa classe.

Par ailleurs, l’évolution du covid-19 inquiète tellement que Joseph Dion Nguté a encore interpellé les populations sur le respect des règles édictées par le gouvernement sous peine de sanctions ou de poursuite judicaires, selon la loi, à l’encontre de ceux qui se hasardent à divaguer des lieux de confinement pour propager la maladie. Le concubinage entre les Camerounais mis en quarantaine dans les hôtels de Yaoundé et les belles de nuit que décrie le préfet du Mfounfi, Jean-Claude Tsila, en est une parfaite illustration.  

Sous ce rapport, ministres, préfets, sous-préfets, forces de l’ordre et de sécurité sont appelés chacun en ce qui le concerne, à emboiter le pas au chef du gouvernement pour venir à bout de « l’ennemi de l’humanité ».

Pour approfondir :   Tueries des civils au Nord-Ouest : Akere Muna meurtri par la tragédie

Entretemps, pas de confinement total au Cameroun pour le moment, a fait taire les rumeurs, Joseph Dion Nguté au cours de la réunion interministérielle d’évaluation tenu le 24 mars dernier.

Par contre il faut lutter contre la pandémie du début du 20 siècle. Et c’est pour atteindre cet objectif que Jack Ma, homme d’affaires et milliardaire chinois a offert aux pays africains dont le Cameroun, un important don constitué des kits sanitaires adaptés à la riposte au covid-19.

Des opérateurs de téléphonie mobile présents au pays manifestent eux-aussi leur compassion.

En société, comme en 2004, Paul Biya a encore été « tué » par les rumeurs qu’ont succédées les propos d’un individu vivant à l’étranger qui criait à corps et à cri, le décès de l’homme du 6 novembre 1982. Ces « allégations » ont été battues en brèche par le gouvernement qui a rassuré que le président de la République se portait à merveille et qu’il vaquait normalement à ses occupations quotidiennes.

La propagation de la maladie a changé les mentalités, les habitudes et les comportements. Lebledparle.com a appris des sources du site Sénégal 7, le mariage très discret de l’international camerounais, Clinton Njiè d’avec une jeune sénégalaise. C’était alors le 22 mars dernier dans sa belle-famille.

Pour approfondir :   VISION 4 : Amougou Belinga recrute Emmanuel Jonas Kana et démet Parfait Ayissi de son poste de rédacteur en chef

En politique, les méfaits du covid-19 n’ont pas empêché la tenue de la plénière au Sénat et à l’Assemblée nationale. A l’issue de la plénière de la chambre haute du parlement, Marcel Niat Njifenji a été porté en triomphe. L’homme de 86 ans a succédé à lui-même au poste de président du sénat avec 88 voix obtenues sur les 98 car il y eu 10 bulletins.

De même, l’encre du stylo à bille de Paul Biya a coulé sur un décret nommant le directeur général de la National School of Local Administration(NASLA) créée le 2 mars 2020, et un directeur général adjoint dans cette institution basée à Buea au Sud-Ouest. Et ce n’est non plus le décret de mise en application des résolutions du dialogue national qui a été reste.

En culture, c’est ce samedi 28 mars 2020 que l’artiste musicien Ntoumba Minka a été enterré dans son village natal des semaines après son décès.

C’est sur cette note triste que nous refermons cette édition de revue hebdomadaire tout en vous exhortant, comme l’équipe de Lebledparle.com, à respecter scrupuleusement les mesures prescrites par le gouvernement pour barrer la route à la pandémie du coronavirus qui n’a de cesse de faire des ravages.

Bon week-end.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CaptureMotorboy

Drame : Un gendarme confond un “motorboy” à un bandit et l’abat froidement

Kamto et PB

Cameroun : Suite à l’ultimatum lancé à Paul Biya, Grégoire Owona recadre Maurice Kamto