in

Cameroun : Suite à l’ultimatum lancé à Paul Biya, Grégoire Owona recadre Maurice Kamto

Kamto et PB

Grégoire Owona ne s’est pas abstenu de se prononcer sur le discours de Maurice Kamto tenu le 27 mars 2020 et dans lequel, il semblait imposer au  chef de l’Etat de s’adresser solennellement aux Camerounais au sujet de la pandémie du covid-19 qui secoue le monde entier y compris le Cameroun.

Kamto et PB
Paul Biya et Maurice Kamto (c) Droits réservés

Confiné chez lui en raison du coronavirus, le secrétaire général adjoint du comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) écrit au président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC).

Le message publié sur la page Facebook du membre du gouvernement en cette soirée du 28 mars 2020 vise à répondre à Maurice Kamto qui a donné un délai de sept jours au président Paul Biya pour se prononcer au sujet de la pandémie du coronavirus.

Pour Grégoire Owona, il n’est pas du ressort du candidat arrivé deuxième à la présidentielle du 7 octobre 2018 de se livrer à ce genre d’exercice.

Pour approfondir :   L'histoire d'Ernest Ouandié 50 ans après sa mort !

Lebledparle.com vous propose la lecture de la publication du ministre du Travail et de la Sécurité sociale sur la toile.

 

Monsieur le Président du MRC, avec tout le respect que je vous dois en tant que citoyen, si je n’étais pas confiné pour me protéger et protéger mes compatriotes je serai venu vous rencontrer après la lecture de votre communiqué qui donne la nausée, pour vous dire face à face, les yeux dans les yeux, que c’est honteux de vouloir utiliser le coronavirus comme munition politique, comme sujet de polémique, comme arme d’attaque personnelle et lâche contre le Chef de l’Etat. Non, ce n’est pas sérieux de réduire cette crise à un niveau national, alors même que c’est une affaire mondiale donc internationale. Et puis M. Kamto, qui êtes-vous pour donner un ultimatum de 7 jours à un Chef d’Etat ? Retenez bien que le coronavirus est un sujet trop grave et d’évolution hyper rapide, donc il est impératif et urgent de l’exclure du champ de la polémique pour qu’il reste dans une approche de sécurité nationale et mondiale comme le font le Président Biya et le Secrétaire Général de l’ONU et bien d’autres.  M. Kamto ça suffit, ce n’est pas du MRC qu’il s’agit, mais de la vie de millions de camerounais et de milliards de femmes et d’hommes sur notre planète menacée. Vous gagneriez à observer les consignes du Président Paul Biya communiquées par le Premier Ministre Joseph Dion Ngute, ainsi que les conseils de l’OMS.

Bon weekend !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une Roundup

Cameroun : Roundup de l’actualité hebdomadaire

Malachie Camer

Coronavirus : Déjà 113 personnes infectées au Cameroun