in

Un élève tranche les doigts de son camarade : Que s’est-il passé au lycée bilingue d’Obala ?

agression machette

Comme nous l’annoncions il y a quelques heures, un élève du Lycée Bilingue d’Obala, dans le département de la Lékié région du Centre vient de trancher les doigts de son camarade à l’aide d’une machette.

agression machette
Image d’illustration (c) Droits réservés

Les deux protagonistes; élèves d’un autre genre

En effet, selon les informations récoltées sur le terrain par le reporter de lebledparle.com, les élèves étaient en attente du délégué départemental qui devait les entretenir sur les violences en milieu scolaire. Au moment où leurs camarades étaient dans les salles de classe, les deux protagonistes respectivement en classe de 3e (le mise en cause) et 2nd (la victime) se sont retirés derrière les salles de classe pour jouer aux jeux de hasard (le dés).

Le jeu du hasard en tenue puis la bagarre qui se solde par une scène horrible…

Après plusieurs minutes de jeu, l’élève en classe de 3e va déclarer la perte de son téléphone à son challengeur, le soupçonnant d’en être à l’origine. Va s’en suivre une rixe sans pareille. « Celui  à qui on a coupé la main s’est retiré. Quand il est revenu, il avait l’air de quelqu’un qui s’est drogué. Il a sorti le couteau et a feinté celui de 3e. Quand il l’a fait, celui de 3e a donc pris la machette et a mis deux fois sur sa main », nous relate un camarade d’établissement qui a presque vécu la scène en direct.

Un bourreau très farouche

 

Dans la foulée, notre source révèle qu’après avoir commis le forfait, les populations riveraines ont accouru pour mettre main sur lui : « Quand les gens sont arrivés pour l’arrêter, il a brandi sa machette jurant d’abattre quiconque s’aventurerait », indique-t-il. C’est sur le coup de la panique des populations qu’il s’est échappé.

Le mis en cause ne serait pas à sa première expérience

Des sources anonymes approchées par notre reporter expliquent qu’il s’agit du fils de l’opérateur économique réputé dans la ville, et connu sous le nom de Falcao, qui serait l’auteur du drame. Le même impliqué dans les récentes violences intercommunautaires observées dans la ville en avril 2019.

Au moment où nous mettions en ligne cet article, le mis en cause est toujours en cavale.

Une scène effroyable qui rime avec le drame enregistré mardi 14 janvier 2020 au lycée de Kolbisson à Yaouné où un élève a poignardé à mort son enseignant de mathématiques.

Rappelons que le 25 avril 2019, la ville d’Obala avait été le théâtre de violents affrontements communautaires qui ont fait un mort et au moins 12 blessés.

Engendrés par une affaire de mœurs, ces affrontements avaient opposé la communauté Eton, autochtone, à celle des Haoussas issue du Grand-nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ahmad Ahmad CAf

    CHAN 2020 et CAN 2021 au Cameroun : Ahmad Ahmad tire un coup de chapeau au président Paul Biya !

    Lots Monkam

    People : La Miss Cameroun 2020 Audrey Nabila Monkam reçoit un véhicule 4×4, une enveloppe, un appartement et décroche un salaire mensuel