in

Cameroun : Otages, bétail et engins extraits des griffes des bourreaux dans le Nord

Forces MO

Les forces de maintien de l’ordre ont délivré quatre personnes, du bétail et des engins des mains des preneurs d’otage.

Forces MO
Force de maintien de l’ordre et l’autorité adminitrative (c) Droits réservés

Après trois semaines de captivité à Koulawa par Touroua, département de la Bénoué dans le Nord Cameroun, quatre otages, des motocyclettes et des têtes de bœufs ont été libérés.

Ils recouvrent ainsi la liberté grâce à une opération conjointe des gendarmes et militaires dans le cadre de la deuxième phase de l’opération.

Le phénomène de prise d’otages va grandissant. S’il est régulier dans les régions de l’Extrême-Nord, le Nord-Ouest ou encore le Sud-Ouest qui vivent des moments de crise depuis des années, le fait se fait ressentir dans le Nord.

Pour approfondir :   Anne Féconde Noah réagit à l’interdiction de la parole à Cabral Libii lors de la séance plénière d'adoption du Budget 2022

Il est établi que ceux qui se livrent à cette activité font d’elle une entreprise car ils exigent généralement de fortes rançons pour libérer les otages.

Les forces de l’ordre et de sécurité travaillent en collaboration avec les populations et les autorités administrative pour mener à bien leur travail.

Dans le même élan, les comités de vigilance luttent sans relâche, jusqu’au prix de leur vie pour assurer la sécurité dans leurs localités.

Il y a encore quelques mois, ils ont reçu du matériel de guerre envoyé par le chef des forces armées.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Soro Guillaume

Côte d’Ivoire : Un mandat d’arrêt international émis contre Guillaume Soro

Bobiokono C

Cameroun : Un directeur de publication écope de deux ans d’emprisonnement avec sursis