in ,

Cameroun : Les pharmaciens veulent tuer « le Commandant des Bomes »

L’ordre national des Pharmaciens du Cameroun (ONPC) exige le retrait immédiat du marché camerounais du célèbre « Bome François ». Il est reproché au produit camerounais, le « non-respect des normes de fabrication ».

Bome François
Bome François - DR

Le « Bome François » est-il un danger pour la santé ? Le célèbre produit du marché camerounais, surnommé par ses utilisateurs « le commandant des bomes », a récemment fait l’objet d’une demande de retrait du marché par l’ONPC. Les pharmaciens camerounais ont formulé cette exigence dans le cadre d’une rencontre avec le Ministre de la Santé Publique le 9 mai dernier.

Les raisons évoquées par l’ordre sont multiples et ont globalement trait au non-respect des normes de fabrication. En effet, après une série de contrôles et d’analyses approfondies, il apparaît que le « Bome François » ne respecte aucun des standards de qualité, de sécurité et de traçabilité exigés pour tout médicament distribué sur le territoire national.

Pour approfondir :   Jean Onana retrouve miraculeusement la forme, et se livre à un duel

A ces griefs, s’ajoutent des soupçons sur la composition exacte du produit, dont la formule reste un mystère bien gardé par son concepteur, , le naturopathe François EKOUMA.

Un coup dur pour cet autodidacte de la médecine traditionnelle qui revendique plus de 30 ans d’expérience dans le traitement des affections les plus diverses, tels que le paludisme, le  diabète en passant par les troubles de l’érection. Une success-story à la camerounaise, qui avait fait du « Bome François » un véritable phénomène de société, plébiscité par toutes les couches.

Pour approfondir :   Région de l'Ouest : deux jeunes assassinent un homme sous ordre de son épouse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le ministre des Finances Nicolas Kazadi à la 47e Assemblée générale de la Fédération des Sociétés d'assurances de droit national africaines (FANAF) à Kinshasa le 20/02/2023. Ministère des Finances

RDC : Le très puissant ministre des Finances Nicolas Kazadi sur la sellette

Le président Paul BIYA dans son cortgè présidentiel - DR

20 Mai 2024 : Paul Biya présidera le défilé civil et militaire au boulevard du 20 mai