in

Cameroun : Le prix du Kg de cacao va passer de 1000 à 3000 FCFA

chocolat coco valley

Avant la fin de l’année 2021, les producteurs pourront expérimenter une nouvelle fluctuation des prix. Grâce au projet de mise en place en terre camerounaise, d’une unité de transformation locale du cacao : « la Chocolaterie Cocoa Valley ».


chocolat coco valley
Réunion au Mincommerce – images de Claude Bernard Hanlog

De bonnes nouvelles pointent à l’horizon Bientôt avec l’annonce de la mise en place d’une nouvelle structure de production et de transformation du cacao. Il s’agit de la «Chocolaterie Cocoa Valley » dont ses promoteurs ont été reçus en audience le 01 février 2021, par le chef du département ministériel en charge des questions commerciales Luc Magloire Mbarga Atangana.

Basée  sur les sites (villaz et Epagny) dans le département de la Haute-Savoie en France, elle produit à base des fèves d’origine Cameroun , du chocolat et d’autres produits chocolatés dignes des tables étoilées .Répondant à l’interpellation du chef de l’Etat Paul Biya relative à la politique d’imports- substitution et d’irradiation de la sous-région et du marché continental par des produits locaux, ce chocolatier de nationalité camerounaise, entend implanter dès le mois de juin 2021 ,une nouvelle unité de transformation en produits finis et semi-finis.

Voilà l’opportunité pour  l’élite et la classe moyenne déjà présents dans la cacaoculture et qui manquait de débouchés, de bénéficier des retombées de la vision gouvernementale visant  la transformation structurelle du pays. Elle est développée par  la Stratégie Nationale de développement 2020-2030(  SND-30/ contenue dans  le plan de travail annuel des projets d’investissement du Ministère de l’Economie, de la Planification et de  l’Aménagement du territoire(Minepat ).D’après  le ministre Luc Magloire Mbarga du Commerce « Il est  question de valoriser et transformer nos produits, c’est la promotion du « Made in Cameroon …il est question de restreindre les importations et favoriser la consommation de nos produits  ».

Pour approfondir :   Royal Fish Industry envisage de mettre sur pied, la toute première ferme piscicole intégrée en Afrique subsaharienne

Serge Ngassa le promoteur satisfait de la promesse de l’accompagnement des pouvoirs publics, rappelle que le cacao camerounais a un caractère exquis, exceptionnel, et brille par   une diversité gustative unique au monde. Il se propose d’apporter son savoir-faire, former les jeunes et mettre en exergue  le caractère exceptionnel de cette fève. Le Cocoa Valley c’est   selon son promoteur, plus de 25 tablettes qui meublent déjà les tables étoilées d’Europe (France, Belgique, et de la Suisse.  D’où la satisfaction de Ndoping Michael le Dg de l’Office national du cacao et du café (Oncc) « je ne peux que féliciter le promoteur qui confirme vos propos M.le ministre de sortir de l’enfermement. Là, on est  face à une œuvre  pour passer de 1000 à 3000 Fcfa le  kg de cacao ».

 La maitrise de la qualité et de la technique de fermentation du cacao par « Ngassa Farm », lui permet d’écouler son produit et de confirmer l’idée selon laquelle le Cameroun produit des fèves exceptionnelles et d’une diversité unique au monde. Sur les marchés européens, ses produits s’écoulent à 2 euros 50 soit 2640 FCFA. Serge Ngassa n’entend pas s’arrêter à mi-chemin « Si on transforme  localement, on peut atteindre 3,3 euros 50 ».Voilà qui épouse les objectifs fixés par le ministère du Commerce et le Cicc à travers la construction des Centres d’Excellence post récolte pour l’amélioration de la qualité et des revenus des producteurs. D’où cette précision d’Omer Gaetien Malledy le secrétaire exécutif du Conseil interprofessionnel  du cacao et du café(CICC) « le cacao  d’Excellence nous a permis d’arriver au même niveau qu’en République Dominicaine .Il peut être rassuré d’avoir du très bon cacao, des volumes conséquents ,notre objectif est d’inverser la tendance selon laquelle c’est l’Afrique ,c’est mauvais, on va l’inverser ».Ce qui passera par le soutien du Fonds du développement des filières cacao et café(Fodeecc) dont la structure était représentée par son administrateur Samuel Donatien Nengue.

Pour approfondir :   Inflation économique : Le cri des ménages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Logement bois

Valorisation des logements en bois : Les essences de classe 5 retardent les flammes, et tiennent les secousses sismiques

Mlach cam

Classement de Lowy Institute : Le Cameroun absent des 20 pays africains qui gèrent mieux la pandémie du coronavirus