in

Cameroun : La revue de presse du mardi 15 novembre 2022

Les unes 3

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse, édition de ce mardi 15 novembre 2022. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations parues en kiosque ce matin au Cameroun.

Notre chemise s’ouvre avec le quotidien l’Économie qui nous apprend que le Cameroun présente un risque de surendettement extérieur. Cette situation indique notre confrère en sa page 3, s’explique par la faiblesse des recettes d’exportations et budgétaires.

Terre Promise parle du rêve « fou d’Eto’o » au mondial Qatar 2022. Alors que « l’équipe souffre d’un manque criard de talents et que quelques bruits encombrent sa participation, le président de la Fecafoot affirme que les Lions sont au Qatar avec l’ambition de remporter le trophée ». Rêve en technicolor ou exhortation au don de soi ? La réponse est à lire dans les colonnes du journal en kiosque ce matin.

Les différentes crises que traverse le Cameroun, le retard qu’accuse le processus de la mise en place de la couverture santé universelle, la mise en œuvre des recommandations du Grand dialogue national et la participation des Lions indomptables à la phase finale de la prochaine Coupe du monde Qatar 2022 sont les principaux sujets qui ont meublé le discours du président de l’Assemblée nationale prononcé en fin de matinée du vendredi 11 novembre 2022 à la faveur de la cérémonie d’ouverture de la troisième session ordinaire. Vision Économique revient en détail sur ce discours dans ses colonnes ce jour.

Pour approfondir :   Cameroun : Revue de presse du lundi 20 juillet 2020

Le journal Le Jour revient sur l’incarcération de l’ancien secrétaire général à la Fécafoot, Parfait Siki. Après une garde à vue, le directeur de publication du journal Info+  est incarcéré à la prison centrale de Yaoundé. Cette incarcération fait suite à une plainte de Samuel Eto’o qui l’accuse d’avoir emporté après sa démission des documents de la Fédération. Des réactions sont à lire dans Le Jour de ce jour.

De la drogue « conditionnée sous forme de bonbon appelé fraise » est en circulation dans les établissements scolaires de la ville de Bertoua, indique Émergence. Dans un communiqué de presse publié le 11 novembre par Joseph Oum II, préfet du département du Lom-et-Djerem, l’autorité administrative dit fonder cette alerte sur des « sources bien informées » et appelle l’opinion publique, les responsables de l’éducation et les parents d’élèves à la collaboration. Tous sont appelés dans « la lutte contre la propagation de cette nouvelle forme de consommation des psychotropes », peut-on lire.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue du mardi 14 juillet 2020

Chers abonnés c’est sur cette information que nous mettons un terme à cette revue de presse ce matin. Merci d’avoir été des nôtres. À demain pour une autre édition de la revue de presse.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

le cameroun de benjamin moukandjo

Benjamin Moukandjo met un terme à sa carrière de footballeur

Biya Franck

Xavier Messe : « Franck Biya est positionné pour succéder à son père »