in

Cameroun : La revue de presse du mardi 20 octobre 2020

Le 20 octobre 2020

Chers abonnés bonjour ! Ce matin, les journaux parus en kiosque s’intéressent pour la plupart, à la suspension de la collecte numérique des droits de douane sur les téléphones envisager par le ministère des Postes et Télécommunication Minette Libom Likeng.

Le 20 octobre 2020
Quelques Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Dans une correspondance datée du 19 octobre 2020 adressée au secrétaire général des services du Premier ministre Séraphin Fouda, le secrétaire général de la présidence de la République (SGPR), Ferdinand Ngoh Ngoh, transmet au gouvernement l’instruction du chef de l’État, demandant de suspendre l’application de la réforme consistant à collecter les droits et taxes de douane sur les téléphones et tablettes via une plateforme numérique dédiée.

Pour le quotidien Émergence, en demandant de surseoir à la mise en œuvre « de la mesure controversée », Paul Biya a procédé à un rétropédalage.

Le Messager voit l’acte du chef de l’État qui demande la suspension de la loi portant sur la collecte des taxes sur les téléphones sous un autre œil. Pour notre confrère, la fuite « organisée de la correspondance du SGPR au PM cache mal la bataille des longs couteaux pour le contrôle du chef de l’État à la magistrature suprême ».

Dans un communiqué publié le 2 octobre 2020, le ministre des Transports, Jean Ernest Ngalle Bibehe annonçait le lancement d’une campagne baptisée « zéro accident » en fin d’année 2020. Selon Matila qui traite cette actualité ce matin, l’opération devra dérouler en deux phases. La première phase concerne la période des rentrées scolaires et s’étend de ce fait du 5 octobre au 29 novembre. La seconde phase cible les périodes de fin d’année et couvre la période allant du 30 novembre 2020 au 31 janvier 2021. Ces périodes sont considérées comme les plus accidentogènes de l’année du fait de la hausse du trafic routier. 

Le Jour de ce jour revient sur la marche du MRC du 22 septembre et renseigne que 107 militants de cette formation politique sont inculpés devant le tribunal militaire de Yaoundé. Alors que l’ONG Human Right Watch demande la libération des personnes encore en détention, le collectif des avocats du MRC indique que 421 personnes sont privées de liberté depuis les marches.

Pour approfondir :   Diplomatie : La nouvelle Ambassadrice d’Allemagne présente la copie figurée d’accréditation au Minrex

Après des mois d’absence dans le ciel dû à la pandémie du Covid-19 et plusieurs reports, la compagnie aérienne nationale a effectivement repris du service le 18 octobre 2020. L’information est confirmée dans les colonnes de Tribune d’Afrique de Faustin Njikam.

Et c’est par là que nous sortons de cet exercice matinal. Merci de nous avoir visités. À demain pour une autre édition…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guemos

Incendie de la gendarmerie de Bamenda : Le MINDEF publie les résultats de l’enquête

carte dafrique

Les 10 pays les plus peuplés d’Afrique