in

Cameroun : La revue de presse du mardi 18 mai 2021

le 18 mai 2021

Bonjour, chers abonnés, et bienvenus à cette autre édition de la revue quotidienne de la presse. Au menu des informations traitées dans la presse classique ce matin, la gestion des fonds Covid-19, de l’unité nationale, la négociation d’un accord financier entre l’Etat du Cameroun et le FMI. Retrouvez ci-dessous chers abonnés, la substance des informations en kiosque.


le 18 mai 2021
Les Unes du 18 mai 2021 (c) Lebledparle.com

Ouvrons cet exercice ce matin avec le journal de Dimitri Amba, Telegrams News, qui évoque dans ses colonnes, ce qui est convenu d’appeler, Covidgate.  L’hebdomadaire d’informations stratégiques et de lobbying nous renseigne dans son numéro de ce matin que le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana est « en difficulté » au Tribunal criminel spécial. Selon Telegrams News, la gestion des fonds Covid-19 dans ce département ministériel ne fait pas l’unanimité en son sein. Les patrons des lieux, les responsables des brigades, son secrétaire particulier ayant écarté tous les directeurs et chef services, c’est le branle-bas total, car, l’avenir s’annonce incertain pour le ministre et sa clinique », peut-on lire.

En attendant d’aller cueillir plus de détails sur cette information en kiosque, l’Économie de Thierry Ekoutti annonce le Premier ministre au Groupement Inter patronal ce jour dans le cadre du dialogue Etat-Secteur privé. Parmi les nombreux sujets à l’ordre du jour, fait savoir notre confrère, le plan de relance économique dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, dévastées par la crise sécuritaire, et même, l’amélioration du climat des affaires à travers la réforme du dialogue Etat-Secteur privé.

Alors que le gouvernement met les bouchées doubles pour parvenir, en juin 2021, à une approbation de son nouveau programme économique et financier avec le Fonds monétaire international (FMI), Mutations de Georges Alain Boyomo en kiosque tente les enjeux de cet accord. L’on apprend par exemple dans le journal en kiosque que les conclusions d’un programme économique et financier entre l’État du Cameroun et le FMI pourraient constituer un bon signal pour les investisseurs, notamment ceux intéressés par le refinancement de l’eurobond de 450 milliards de FCFA, que le gouvernement camerounais se prépare à effectuer sur le marché international des capitaux.

Le quotidien Econews de Fountang Arsène Thierry évoque la même actualité sous un autre angle. En sa page 7, il est indiqué que les experts des ministères camerounais des Finances et de l’Économie et ceux du FMI multiplient des visioconférences depuis le 5 mai dernier, et ce jusqu’au 2021 mai prochain. Entretemps, écrit Econews, le pays de Paul Biya fait feu de tout bois pour « concéder aux exigences de l’institution de Bretton Woods, par exemple, la justification de l’utilisation des fonds Covid-19 ».

Cameroon Tribune parle de la défense du territoire par les forces armées en ce temps de crise sanitaire. Notre confrère relève dans ses colonnes ce mardi 18 mai 2021 que cette maladie qui sévit depuis plus d’un an n’a pas « empêché les forces de défense et de sécurité d’accomplir leurs missions régaliennes de protection de l’intégrité du territoire et de défense des personnes et des biens ».

L’affaire Paul Chouta fait la grande Une d’Émergence ce matin. Notre confrère indique qu’après 27 renvois dans cette affaire de diffamation, c’est ce jour la décision tant attendue « si cette fois, la juge a fini de rédiger la sentence ».

Chers abonnés, c’est sur cette information que nous mettons un terme à cette balade matinale. À demain pour une nouvelle aventure !

 

{module Revue de presse sponsor}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Examens de fin d’année scolaire : Les profs d’Eps expriment leur colère

89633645

Crise anglophone : Guerre froide entre Dion Ngute et Laurent Esso