in

Examens de fin d’année scolaire : Les profs d’Eps expriment leur colère

Les enseignants d’éducation physique et sportive souhaitent que les épreuves pratiques de sport pour les examens officiels soient organisées comme autrefois.

En raison de la pandémie de Covid-19, les traditionnelles épreuves pratiques d’Eps du probatoire et du baccalauréat sont suspendues depuis l’année dernière. Les notes obtenues par les élèves lors des contrôles continuent durant l’année scolaire sont reconduits pour les examens officiels comme l’indiquaient un récent communiqué de Pauline Nalova Lyonga, ministre de l’Enseignement secondaire. Une orientation prise l’année dernière pour éviter les regroupements massifs des candidats à ces épreuves, en concordance avec les mesures de limitation de la propagation du dangereux virus. Réunis le 13 mai dernier, l’organisation nationale des Enseignants d’éducation physique et sportive ont tenu à exprimer leur désapprobation concernant cette nouvelle orientation. Les profs de sport estiment qu’ils sont mis à l’écart du déroulement des examens et menacent d’accentuer leurs revendications si la situation venait à perdurer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ngaoundéré : un gang de cinq présumés malfrats interpellés par la police

le 18 mai 2021

Cameroun : La revue de presse du mardi 18 mai 2021