in

Cameroun : La revue de presse du mardi 17 janvier 2023

Abonnés de la revue de la presse camerounaise, bonjour et merci une fois de plus de répondre présents à ce rendez-vous quotidien. Comme tous les matins, lebledparle.com vous livre l’essentiel de l’information parue en kiosque ce matin au Cameroun ce jour.

les unes 2

Le journal de Thierry Ekouti, le quotidien l’Économie nous apprend en sa grande Une ce matin que budget 2023 a été lancé le 16 janvier dernier à Douala par le ministre des Finances. Accompagné de ses proches collaborateurs, renseigne le journal, Louis Paul Motaze a présenté aux autorités et au monde des affaires, les innovations fiscales et douanières contenues dans ce document. Aussi, cette cérémonie a permis aux intervenants d’échanger sur les difficultés rencontrées dans son exécution et de s’entendre sur les priorités ainsi que les défis à relever pour une exécution efficiente.

Le journal Innovations traite de la même actualité et soutient que le budget 2023 prévoit la  relance économique qui passe notamment par la politique de l’import-substitution à travers le développement de l’agriculture, de l’élevage, des pêches et la transformation locale de nos matières premières. L’investissement dans ces secteurs devra donc rester totalement défiscalisé. Ainsi, les exploitants agricoles pourront bénéficier pendant les cinq premières années d’une exonération totale de l’impôt sur le revenu. Puis à partir de la cinquième année ils seront soumis à un impôt symbolique sur le revenu équivalent à 5,5% de leur chiffre d’affaires. Les boissons locales quant à elles devront également bénéficier d’un abattement de 30% sur une période de trois ans.

Le quotidien bleu, Le Jour en kiosque ce matin est allé sur le site de construction du complexe sportif d’Olembé et nous apprend que contrairement aux assurances du gouvernement vendredi dernier quant à la reprise des travaux par le constructeur Magil, « rien à repris ». La seule machine en marche au tour du stade était celle chargée de défricher les espaces verts. Le récit est à lire en page 9 du journal d’Haman Mana.

En éducation, le journal L’Info à Chaud fait savoir que le ministre des Enseignements secondaires, Pauline Nalova Lyonga menace de sanctionner les établissements qui pratiquent les châtiments corporels. Dans un document à l’endroit des chefs d’établissement, elle constate en effet que ces châtiments lui sont fréquemment signalés dans les établissements secondaires publics et privés. « Ce mode de punition est interdit au milieu scolaire conformément à l’article 35 de la loi N° 98/004 du 14 avril d’orientation de l’éducation au Cameroun », rappelle la Minesec.

Un autre quotidien en kiosque, c’est Échos Santé nous annonce le report des élections à l’ordre national des médecins du Cameroun. Selon le journal, malgré toutes les tentatives du ministre de la Santé à organiser les « élections libres et transparentes », les médecins « ne sont pas satisfaits ». Ces derniers, revendiquent leur indépendance et dénoncent la mainmise du patron de la Santé dans « leurs affaires internes ».

Un arrêté conjoint signé du Minmidt, du Mincommerce et du Minsante accorde à nouveau 4 années supplémentaires aux producteurs locaux du whisky en sachet pour se conformer à la loi apprend-on de Mutations.

Chers abonnés, c’est ici que prend fin la revue de la presse de ce matin. Merci d’avoir été des nôtres, et à demain pour une nouvelle sortie sur lebledparle.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jerome Ngom lors du match Cameroun Bresil

CHAN 2023 : Les Lions Indomptables A’ assurent leur entrée contre le Congo

jerome ngom mbekeli 1 1140x480 1

Jérôme Ngom Mbekeli satisfait de l’énergie et du rythme apportés à la tanière des Lions A’