in

Cameroun : La revue de presse du lundi 19 octobre 2020

Le 19 octbre 2020

Chers abonnés bonjour et bienvenu à notre rendez-vous quotidien, la revue de presse. Ce matin, les unes en kiosque balaient l’actualité sociopolitique ayant marqué le week-end au Cameroun.

Le 19 octbre 2020
Quelques Unes en kiosque ce matin (c) lebledparle.com

Commençons comme tous les matins, avec Cameroon Tribune. Dans son numéro en kiosque, le journal à capitaux publics évoque la question d’investissement public et annonce que de janvier 2020 à date, plus de 230 mille emplois ont déjà été créés. Le chiffre représente les prévisions d’une étude présentée par le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, et le Bureau international du Travail.

Dans un article publié le vendredi 16 octobre 2020 relatif à l’affaire du doctorat professionnel, lebledparle.com titrait : « Menacé de poursuites judiciaires, Jacques Fame Ndongo fait le point et accuse la presse ». Émergence en kiosque revient sur cette information ce matin avec un supplément d’informations. Alors que le ministre de l’Enseignement secondaire botte en touche les accusations portées contre lui, les candidats au doctorat professionnel dans leur nouvel assaut « l’accusent de les avoir délestés 500 millions de FCFA ».

L’attaque contre Brenda Biya en France par les membres du groupe dénommé Brigade antisardinard barre la grande Une du journal Essingan paru en kiosque ce matin. D’après ce confrère, la benjamine du couple présidentielle qui est en séjour en France pour des soins médicaux a échappé à un raid « de la milice pro-Kamto qui envisageait de lui supprimer la vie ». Selon Essingan dans sa page 3, des négligences de certains collaborateurs de Paul Biya ont « obligé la jeune dame à payer elle-même sa chambre d’hôtel et à séjourner sans sécurité à Paris ».

La Voix du Centre dans sa publication de ce matin renseigne que la Présidence de la République chercherait un remplaçant d’Adolph Moudiki à la tête de la Société nationale des Hydrocarbures (SNH).

Alors que des barrières structurelles et des standards sociaux discriminatoires continuent de restreindre le pouvoir de décision et la participation des femmes au sein des foyers et communautés en zone rurale, le ministre du Cadastre et des Affaires foncières a, en prélude à la journée mondiale de la femme rurale qui s’est célébrée le 15 octobre 2020, procédé à la remise des copies des titres fonciers à cette catégorie de femme, ce après une causerie éducative. Les détails de la journée sont à lire dans les colonnes de Ladies-News dans son édition de ce matin.

EcoMatin de ce matin explique pourquoi les vols ne reprenaient pas à Camair-co depuis quelque temps. Selon notre confrère, c’était une question « d’assurance ». « Le Boeing 737 ukrainien dont l’exploitation a démarré le 18 octobre était jusque-là cloué au sol à cause du non-paiement par le transporteur public camerounais, des frais d’assurance ».

Chers abonnés, c’est le peu de journaux arrivés à notre rédaction ce matin. Merci de nous rester fidèles. À demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

toko memphis

Ligue 1 : Karl Toko Ekambi s’offre un doublé face à Strasbourg

viol sur mineure

Horreur à Bafoussam : Un homme viole et tue sa fille pour 200FCFA