in

Cameroun : La revue de presse du lundi 19 décembre 2022

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse édition de ce 19 décembre 2022. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel des informations disponibles dans les kiosques au Cameroun ce jour.

Le 19 decembre

Commençons ce matin avec Cameroon Tribune qui se propose de faire le  bilan du sommet États-Unis – Afrique qui s’est achevé le 13 décembre dernier à Washington. Si plusieurs milliards de dollars d’investissements ont été annoncés à lors de la deuxième journée des travaux, d’autres sujets, comme celui d’une réforme de l’Agoa, ont également été mis sur la table. Aussi, note notre confrère, les questions de santé, de sécurité, changements climatiques, infrastructures… ont également meublé les échanges.

Le journal Innovations d’Hugo Tatchuam en kiosque nous renseigne dans sa publication de ce matin que l’entreprise tchadienne, Sotcocog a décroché au Cameroun, un marché de 6,6 milliards de FCFA, pour réhabiliter 77 km de route dans le septentrion. Notre confrère souligne par ailleurs qu’en 2021, le Tchad a été la principale destination des exportations camerounaises en Afrique.

Le journal de feu Armand Mbianda, le trihebdomadaire Le Soir est en kiosque ce matin. En sa grande Une, l’on apprend que La stèle en mémoire des victimes de la catastrophe ferroviaire d’Eseka a été inaugurée le 16 décembre 2022 par le Ministre des Transports, Jean Ernest Masséna Ngalle Bibehe, en qualité de représentant personnel du chef de l’État. « La stèle mémorielle est posée sur un complexe architectural de 3 000 mètres carrés, à proximité de la gare ferroviaire d’Eseka. Le monument de 18 m de haut est constitué d’un bloc en béton représentant une voiture voyageur encastrée dans un massif que surplombe un élément de voir ferrée et entouré par quatre grandes colonnes », apprend-on.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du vendredi 9 décembre 2022

EcoMatin de ce matin nous parle de la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme et nous fait savoir que le Cameroun BGFI Cameroun a décroché la certification AML 300000. « Norme internation de certification des systèmes de management, la Certification AML 30 0000 obtenue depuis le 1er décembre 2022 par BGFIBank Cameroun confirme l’engagement du Groupe et sa filiale Camerounaise à lutter contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et la prolifération (LBA/FTP) », indique le journal. Une certification de plus, que la banque dédie à sa clientèle et à ses partenaires et dont la validité va sur 3 ans avec un contrôle prévu chaque année.

L’œil du Sahel annonce à sa Une ce matin, le décès du milliardaire camerounais, Mohamadou Dabo. Selon des informations à notre confrère, il était aussi le consul général de Corée du Sud au Cameroun, et dirigeait Moda Holding, une société de prestation qui a fait de lui une personnalité centrale dans les questions surtout de santé au Cameroun. Il décède le 18 décembre 2022 à 63 ans.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du lundi 5 décembre 2022

Face au phénomène d’arnaque, le bras séculier de l’Etat en matière de sécurité sociale a rendu public le 13 décembre 2022, un communiqué présentant les comptes bancaires indiqués pour percevoir les cotisations. Seuls 31 comptes bancaires ont été habiletés. C’est à lire dans les colonnes du journal de Max Mpanjo, L’Indépendant.

Chers abonnés, c’est sur cette information que nous mettons un terme à la revue de presse édition de ce lundi 19 décembre 2022. Merci d’avoir été des nôtres. À demain.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ean michelnintcheu

Jean-Michel Nintcheu exige la démission de Ni John Fru Ndi du SDF

000 par6394185 720x491 1

Selon Calixthe Beyala, Djaili Amadou Amal ne serait pas l’auteure de ses œuvres