in

Selon Calixthe Beyala, Djaili Amadou Amal ne serait pas l’auteure de ses œuvres

Dans une publication Facebook, Calixte Beyala ne reconnait pas Djaili Amadou Amal comme une vraie auteure.

000 par6394185 720x491 1

En date du 17 décembre 2022, l’écrivaine Franco-camerounaise Calixthe Beyala a dressé la liste de ceux qu’elle considère comme les « vrais » auteurs camerounais.

« Si on me demandait quels sont les grands noms de la littérature camerounaise en tant que romancière je dirai : Ferdinand Oyono, Mongo Beti, Leonora Miano, Patrick Nganang, Gaston Paul Effa, Gaston Kelmann, Ngeng, Bia, Dr Assana Ibrahim, Eugène Ebodé, Pabe Mongo. Je ne parle pas ici d’essayistes, mais de vrais auteurs qui manient réellement la langue avec dextérité et savoir-faire, pas un phénomène de mode. Cette liste n’est pas exhaustive mais met en exergue les auteurs les plus importants, les incontournables. » a-t-elle écrit.

A la question d’un internaute de savoir où elle même se situe dans la littérature camerounaise, elle dira: « Il va de soi que je suis la meilleure, sans prétention », et par la suite, elle est interpellée sur l’absence du nom de Djaili Amadou Amal dans sa liste: « Quand on parle de vrais écrivains, on parle de vrais écrivains ! Un écrivain est celui qui écrit lui-même ses œuvres » explique Calixte Beyala.

Djaili Amadou Amal n’aurait-elle donc pas écrit ses propres œuvres? Après avoir remporté le prix Goncourt des Lycéens, ainsi qu’un doctorat honoris causa à la Sorbonne Nouvelle, Djaili a bien le vent en poupe. Mais si Calixte Beyala considère que c’est un effet de mode.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le 19 decembre

Cameroun : La revue de presse du lundi 19 décembre 2022

Denis Atangana Maurice Kamto

Denis Atangana : « Kamto qui parle de gré à gré confond certainement le champ politique à son entreprise spécialisée dans le gré à gré »