in

Cameroun : La revue de presse de ce mercredi 25 mars 2020

Le 25 mars 2020

Chers abonnés, bonjour et bienvenus à votre revue de presse ! C’est un exercice une fois de plus dominé ce matin par le coronavirus, et l’écroulement de Manu Dibango dû au même covid-19.

Le 25 mars 2020
Quelques Unes parues en kiosque ce matin

Alors que le coronavirus continue de faire des morts partout dans le monde, la pandémie a touché sa première star mondialement connue, Manu Dibango. Âgé de 86 ans, le saxophoniste et chanteur a été contaminé par le Covid-19 dans un hôpital de la banlieue parisienne, où il se trouvait pour une autre pathologie, a appris lebledparle.com.

Dans leurs numéros de ce matin, Mutations, Repères, Le Soir, s’arrêtent pour rendre un vibrant hommage au saxophoniste et chanteur franco-camerounais, icône de la World music Manu Dibango décédé à l’âge de 86 ans. Six jours après l’annonce de son hospitalisation, la famille du musicien a annoncé le mardi 24 mars la disparition de l’artiste, première star mondiale à succomber au coronavirus. Le musicien aurait été contaminé à l’hôpital alors qu’il se faisait soigner pour une autre pathologie, apprend-on dans la presse ce matin.

Le quotidien à capitaux publics revient sur les mesures de restrictions mises en place par les pouvoirs publics pour lutter contre le Covid-19. Selon Cameroon Tribune, au terme de la réunion du comité interministériel chargé d’évaluer la mise en œuvre du plan gouvernemental de riposte, le premier ministre a annoncé hier que ces mesures de restriction allaient désormais être appliquées avec plus de rigueur et des sanctions pour des contrevenants. « Joseph Dion Ngute a relevé que le Cameroun avait enregistré son premier décès et dissipé les rumeurs annonçant un confinement total ou partiel », peut-on lire dans les pages spéciales du quotidien bilingue national, Cameroon Tribune en kiosque ce matin.  

Pour approfondir :   Cameroun : Cinq nouveaux cas de coronavirus confirmés au Cameroun

Toujours dans la lutte contre le Coronavirus, le trihebdomadaire Essingan arrivé à la rédaction de lebledparle.com ce mercredi, renseigne que le ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, Henri Eyebe Ayissi a lancé hier, un fonds spécial Lékié avec une dotation financière initiale de 10 millions de FCFA pour contribuer à la facilitation du respect des règles d’hygiène prescrite par le gouvernement. À en croire le journal de Marie-Robert Eloundou, toutes les mairies, et les districts de santé du département de la Lékié ont reçu à Monatélé hier, leurs premières quotes-parts des mains de l’initiateur.  

Le quotidien l’Économie pour sa part, présente les « bonnes initiatives qui viennent de l’Afrique de l’Ouest ». Le journal de Thierry Ekoutti nous apprend ce matin que la banque centrale de l’Afrique de l’Ouest et les pays de cette sous-région ont pris les mesures salutaires pour aider, les entreprises, le système bancaire à faire face aux effets économiques et financiers engendrés par la propagation du Covid-19. Notre confrère regrette le silence de la banque centrale.

Le journal bilingue privé Émergence à sa Une ce matin indique que le ministre de la Santé projette 3800 cas de contamination dans 4 semaines au Cameroun.  

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse de ce jeudi 31 octobre 2019

Le journal de Guibaï Gatama, L’œil du Sahel annonce le premier décès lié au coronavirus sur le sol camerounais. Essengue Albinus, est décédé du Covid-19 le mardi 24 mars 2020 à l’hôpital central de Yaoundé à l’âge de 66 ans. Résidant en Italie, il était arrivé au Cameroun le 7 mars dernier déjà atteint de la maladie.

Sortons du Covid-19 pour parler de ce qui est considéré comme un scandale dans les colonnes du journal L’immigrant. Dans son numéro 32 paru le 24 mars 2020, le bimensuel d’Éric Zibi Atangana indique que la ministre de l’Habitat veut « spolier la veuve et les enfants d’un pasteur ». « Ses velléités d’accaparement illégal d’un terrain au centre-ville de Banganté sont relancées, l’intéressée abusant de maroquin ministériel pour fouler aux pieds, les droits légitimes d’une veuve », soutient le journal.

Nous sommes arrivés au terme de cet exercice chers abonnés. Merci de nous avoir renouvelé votre confiance. Bonne journée et surtout si vous êtes dans la zone de confinement, restez chez vous. À demain !

{module Revue de presse sponsor}


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paul Biya Bafoussam

Cameroun : Paul Biya rend hommage à Fotso Victor et Manu Dibango

camwarer

Cameroun : Camwater renforce la distribution d’eau pour lutter contre le Covid-19