in

Cameroun : La revue de presse de ce mardi 24 mars 2020

Le 24 mars 2020

Abonnés de la revue de presse bonjour et bienvenus à notre rendez-vous quotidien ! Une fois de plus ce matin du mardi 24 mars 2020, le coronavirus occupe l’actualité parue en kiosque au Cameroun.

Le 24 mars 2020
Quelques Unes parues en kiosque ce matin

Cameroon Tribune dans ses pages spéciales de son numéro de ce matin, recense l’ensemble des actions mises à contribution par les autorités publiques pour barrer la route au virus Corona au Cameroun. Partant de la campagne de proximité engagée par le chef de l’État à travers les SMS individuels, jusqu’à l’idée des cours en ligne émise par les chefs d’Établissement, notre confrère propose toute la batterie de mesures déjà en vigueur dans notre pays. « Le ministre de la Santé publique mobilise tout le personnel de santé en cours d’intégration, le gouverneur de la région de l’Est prescrit l’usage du thermo flash dans les agences de transport et la limitation du nombre de passagers dans les bus… », peut-on lire dans le journal de Marie-Claire Nana.  

Pour prévenir le risque de récession que court le Cameroun en cette période où sévit la pandémie du Covid-19, les banques s’engagent à soutenir l’économie nationale. La bonne nouvelle est contenue dans les colonnes du quotidien l’Économie dans son numéro en kiosque ce matin. Selon le journal de Thierry Ekoutti, l’Association professionnelle des établissements du crédit du Cameroun (Apeccam) en synergie avec ses membres, rassure qu’en dépit des conditions opérationnelles difficiles, « tous les réseaux sont et resteront mobilisés pour aider les opérateurs économiques à traverser le mieux, cette période de crise sanitaire ».

L’hebdomadaire de Faustin Njikam, Le Financier d’Afrique suggère un « un confinement général » du Cameroun. S’appuyant sur les chiffres des cas déjà testés positifs qui deviennent de plus en plus obèses, notre confrère estime que des mesures contraignantes doivent être envisagées dans le pays.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du mardi 13 octobre 2020

Le même cri résonne dans les colonnes d’Échos Santé. « Restez chez vous et sauver des vies », alerte le journal qui dénonce lui aussi l’incivisme des Camerounais face à la pandémie qui veut élire son domicile sur le territoire. Dans sa page 5, lebledparle.com apprend que le Gabon pour faire face à cette maladie, a lancé une usine de fabrication des solutions Hydro alcoolique.  

Dans la même loupe, Mutations voit le Cameroun « si loin, si proche » de l’Italie. Pour éviter que la situation s’enlise, le quotidien de Georges Alain Boyomo propose quelques pistes de solution en ses pages 6, 7, 8 et 9 ce matin. Ces solutions sont soutenues par quelques témoignages des Camerounais vivants dans les pays européens les plus touchés notamment la France, l’Italie…

Le Messager parle du coronavirus comme étant « le chemin de croix » des Camerounais vivant en Europe, et qui désirent retourner au pays. Face à la fermeture des frontières pour éviter la propagation du Covid-19, indique notre confrère, ces Camerounais cloués dans les aéroports à l’étranger ont « toutes les peines du monde à retourner au bercail », renseigne le journal.

Pour approfondir :   Quand Canal 2 international avait refusé de recruter Boris Bertolt !

Le Point hebdo appelle à un départ imminent du ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie. L’hebdomadaire indique qu’au regard de la période qui distance le discours sur l’état d’urgence sanitaire du directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, et l’apparition des premiers cas au Cameroun, « l’opinion nationale et internationale s’interroge toujours sur le talent inopérant du ministre de la Santé publique camerounais ». Pour ce journal arrivé à la rédaction de lebledparle.com ce matin, des confidences venant du cabinet du Premier ministre font état de ce que le Minsanté serait entre « inaptitude, incompétence décisionnelle, dans la gestion de la pandémie actuelle » et militeraient pour son « remplacement impératif.

Sortons de cette revue de presse ce matin avec le journal d’Armand Mbianda qui revient sur la tenue des législatives partielles dans certaines circonscriptions électorales dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Le Soir propose dans son intégralité ce matin, les assurances du ministre de l’Administration territoriale, Paul Aanga Nji au sujet du déroulement de ce scrutin.

Chers abonnés, heureux de vous avoir servi encore ce matin. Restez-nous fidèles. À demain !

{module Revue de presse sponsor}


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

lipot medard sosthene

Sosthène Médard Lipot : « Tout internaute qui donne l’impression d’être militant du MRC n’est même pas sympathisant »

Dibango Manu RIP

Nécrologie : Manu Dibango est mort des suite du Covid-19