in

Pour Alice Nkom, l’arrestation de Maurice Kamto « va mettre une grosse tache sur le prestige du magistrat camerounais »

Alice Nkom

Maitre Alice Nkom, a réagi cette semaine à l’arrestation de Maurice Kamto et son équipe. Elle estime que l’ex challenger de Paul Biya à la présidentielle 2018, est victime de son succès lors de ce récent scrutin.


Alice Nkom
Alice Nkom – DR

Sur Afrique Média, l’avocate a estimé que le Cameroun est entrain de montrer à la face du monde qu’il n’y aura pas justice dans ce procès autour de Maurice Kamto et ses alliés, « La France a tout ce qu’il faut pour gérer ce genre de problème chez elle. C’est à dire que s’il y a des infractions commis dans son territoire, c’est la France qui va lancer les poursuites. Monsieur Kamto était au Cameroun ainsi que tous les autres qu’on a  arrêté. Personne n’a vu ni kamto ni personne de sa bande détruire quoi que ce soit. Comment est e qu’on va nous faire croire que c’est lui là-bas ? Devant quel tribunal comptent ? Le tribunal compétant c’est en France. Elle arrive même a jugé des africains pour bien mal acquis parce que ces biens se trouvent en France.  ca veut dire que nous allons montrer a la face du monde que ca va être une parodie de procès. »

Pour approfondir :   Côte d’ivoire : Ouattara gracie 3000 prisonniers

L’avocate s’inquiète également pour le devenir de la justice Camerounaise. « Qu’est ce que le Cameroun gagne en faisant si maladroitement ? Pour prouver quoi ? Peut être on veut casser le grand mouvement qui a été suscité lors de la présidentielle parce qu’on en veut pas que ca se répète pour les législatives, mais de grâce enrobez ca mieux ! Arrêterons d’instrumentaliser notre justice ! De ridiculiser nos magistrats ! En faisant comme on fait, on va encore mettre une grosse tache sur le prestige du magistrat camerounais ».

Inculpé pour « insurrection et hostilité contre la patrie », le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), Maurice Kamto, est en détention provisoire à la prison principale de Kondengui, ainsi que plusieurs de ses partisans dans la nuit du 12 au 13 février 2019, par le juge d’instruction du tribunal militaire de Yaoundé.

Cabral Libii le leader du mouvement 11 millions de citoyens appelle à un procès équitable.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maurice Kamto et Penda Ekoka

Le nouveau message de Maurice Kamto à ses sympathisants depuis la prison

Calixte Beyala : « Je ne suis pas dure vis-à-vis de Maurice Kamto ; mais je suis contre la malhonnêteté qui l’entoure…»