in

Cameroun : La revue de presse de ce lundi 27 janvier 2020

Captur revue de presse du jour

Très chers abonnés, bonjour ! Heureux de vous retrouver encore ce matin dans le cadre de la revue de la presse. Le double scrutin de février prochain, les détournements de fonds, la violence en milieu scolaire sont quelques sujets qui ont retenus l’attention de nos confrères de la presse écrite ce lundi 27 janvier 2020.

Captur revue de presse du jour
Image revue de la revue de presse (c) Droits réservés

Commençons par ce qui fait l’actualité en milieu scolaire au Cameroun, avec le journal L’Actualité. Les enseignants, devenus la cible de toute attaque, l’hebdomadaire d’information d’enquêtes et d’analyses s’arrête sur cette situation et fait un zoom sur « l’esthétique de la précarité » chez ces derniers. De la page 10 à la page 11, le journal L’Actualité en kiosque ce matin propose une réflexion sur les causes réelles de la montée en puissance de la violence en milieu scolaire au Cameroun.

Sortons de l’école pour parler de l’Opération épervier au ministère de l’Agriculture, avec le journal Sans Détour. Dans son numéro paru en kiosque ce lundi matin, le journal de Nestor Djiatou nous plonge dans les méandres du scandale financier présumé qui a déjà conduit en garde-à-vue, l’ancien coordonnateur du projet Recensement général de l’Agriculture et de l’élevage (Rgae). Selon notre confrère, cette enquête menée par le Tribunal criminel spécial vise à trouver les enjeux, et justificatifs « des dépenses de l’ordre d’environ 5 milliards de FCFA entre 2016, et 2018 », dans ce département ministériel.

On reste dans le terrorisme, cette fois-ci avec la secte terroriste Boko Haram. L’œil du Sahel en kiosque ce matin nous apprend que 73 terroristes de Boko Haram ont été neutralisés par nos forces de défenses du côté de Kolofata dans la région de l’Extrême-Nord.

« Port polyvalent de Kribi : L’entreprise philippine ICTS portée disparue », c’est ce que nous fait constater le quotidien l’Économie de Thierry Ekoutti dans son numéro 051 de ce lundi 27 janvier 2020. Sur deux pages (6-7), le journal l’Économie renseigne qu’après « une offre jugée irréaliste de 50 millions d’euros, soit environ 32,5 milliards de FCFA pour la gestion du port de Kribi », l’on entend plus parler de cette entreprise. Pendant ce temps, écrit notre confrère, KPMO fait « valoir l’expertise locale et veut marcher sur les traces de la Régie du Terminal à conteneurs du port autonome de Douala ».  

Retrouvons dans les kiosques ce matin, le trihebdomadaire Essingan pour parler de la campagne électorale en vue des élections législatives et municipales du 9 février 2020. Officiellement lancée le 25 janvier dernier sur toute l’étendue du territoire, le journal de Marie-Robert Eloundou nous apprend que Henri Eyebe Ayissi, président de la Commission départementale de la Lékié a tenu hier à Obala, un méga meeting qui a contribué à poser la première pierre de ladite campagne dans la circonscription. « Eyebé Ayissi engagé pour un carton plein », titre Essingan en kiosque.

Mutations parlant des législatives et municipales ce matin propose en sa page 7, « la cartographie des chocs », dans les circonscriptions où les batailles seront plus rudes.

L’Essentiel du Cameroun s’est aussi intéressé à ces élections qui selon lui les 15 jours de campagne consistent à 15 jours de promesses et de promotions des candidats.

« Suivez les traces de vos ainés », c’est le conseille du président de la République, à la 37e promotion de l’École militaire interarmées, lors de la cérémonie de triomphe de ladite promotion qu’il a présidé vendredi dernier. Cameroon Tribune, revient ce matin, avec plus de détails sur cette cérémonie.

Et c’est sur cette information que nous clôturons cette revue de presse ce matin. Retrouvons-nous une fois de plus demain, s’il plait à Dieu, pour une autre édition. Bon début de semaine… !

{module Revue de presse sponsor}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veruska et Singuila

People : Singuila répond à Verushka et avoue l’avoir déçue

etudiants died

Nigeria: Plusieurs étudiants mélangent du tramadol et du chanvre indien et décèdent après une partie de sexe à quatre